Auberges de jeunesse accessibles

Clavier d'ordinateur avec une touche rouge indiquant "chambre libre". (Photo: ClipDealer)
Les auberges de jeunesse suisses en route vers l’accessibilité. (Photo: ClipDealer)

Les vacances font partie des plus beaux moments de l’année. Pour les personnes handicapées, il peut parfois être difficile de pleinement apprécier les vacances, en raison des nombreuses barrières auxquelles elles sont confrontées. C’est pourquoi la Fondation Denk an mich («Pense à moi» en allemand), en collaboration avec les auberges de jeunesse suisses, a mis sur pied un projet-modèle.

Vacances - un mot qui signifie le repos, le lâcher-prise et les nouvelles expériences. Tandis que certains préfèrent les horizons lointains, d’autres privilégient passer les vacances au pays; certains voyageurs se sentent davantage interpellés par la mer, d’autres par les montagnes. Les possibilités sont illimitées, du moins tant et aussi longtemps que la santé et le budget le permettent.

De nombreux obstacles à surmonter

Toutefois, même si les personnes handicapées aiment partir en vacances, et que le nombre de personnes à mobilité réduite continue d’augmenter - il reste de nombreux obstacles à surmonter. Des ressources insuffisantes et le manque d’accessibilité font en sorte que les plans de voyage sont parfois réduits à néant.

Projet: paver la voie pour le secteur du tourisme

La fondation «Denk an mich» et les auberges de jeunesse suisses ont entrepris de remédier à cette situation. Le projet conjoint «Vacances - accessibles pour tous» lance ainsi un signal à l’industrie suisse du tourisme. Grâce à ce partenariat, il sera possible de franchir une étape importante en matière d’offre complète et accessible pour les personnes handicapées.

Une mise en œuvre réussie permettra de développer davantage l’impact et le caractère exemplaire du projet et pourra en outre inciter d’autres partenaires à ajuster leur offre en fonction de l’égalité d’accès. Andreas Rieder, directeur du Bureau fédéral de l’égalité pour les personnes handicapées, également associé au projet, ajoute que le projet permet de concilier tourisme et égalité d’accès pour les personnes handicapées: «Il possède le potentiel de devenir un modèle de mise en œuvre en ce qui concerne l’égalité pour les personnes handicapées dans le secteur touristique suisse».

Construction d'une auberge de jeunesse à Saas-Fee. (Photo : Aqua Allalin)
La nouvelle auberge de jeunesse à Saas-Fee répondra aux normes d’accessibilité. (Photo : Aqua Allalin)

Les partenaires du projet se complètent

Le projet se déroulera sur une période de trois ans, au cours de laquelle les auberges de jeunesse suisses, qui avaient déjà élaboré le concept d’ «auberges de jeunesse accessibles» en 2008, partageront leur savoir-faire en matière de tourisme.  La fondation «Denk an mich» participe à la conception du projet, se basant sur son expertise et en tenant compte des exigences nécessaires, permet aux auberges de jeunesse d’avoir un accès direct aux personnes handicapées, aux organisations de personnes handicapées ainsi qu’aux experts, et apporte son soutien au projet tant sur le plan financier que personnel.

L’accessibilité, plus qu’une question d’architecture

Les auberges de jeunesse suisses disposent d’un réseau de 53 auberges de jeunesse, allant de villas somptueuses à de grands châteaux romantiques, en passant par des auberges de campagne ou de ville, jusqu’au Youth Palace, un tout nouveau concept dans le monde des auberges de jeunesse.

L’objectif est de proposer une offre qui soit accessible. Fredi Gmür, PDG des auberges de jeunesse, ajoute: «Non seulement les aspects structurels feront l’objet de notre attention, mais également la commercialisation et l’exploitation du projet.»

Système de réservation en ligne pour les personnes handicapées

Concrètement, cela implique la sensibilisation des employés des auberges de jeunesse aux besoins des personnes handicapées, ainsi que la mise en œuvre de la stratégie de marketing et d’un programme de formation. En outre, la certification de l’accessibilité du portail www.youthhostel.ch, ainsi qu’un système de réservation en ligne approprié pour les personnes handicapées feront aussi partie des objectifs à atteindre. Les premiers travaux auront lieu à Stein am Rhein et à Avenches, et les nouvelles auberges de jeunesse à Saas-Fee et à Gstaad, ouvertes à partir de juin 2014, répondront également aux normes d’accessibilité.

Texte: Patrick Gunti - 01/2014
Traduction : MyH – 02/2014
Photos : Suisse. Auberges de jeunesse / ClipDealer


Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!