Découvrir l’Afrique

Un homme utilise la rampe pour fauteuil roulant pour monter dans le bus. (Photo: GoAfrica Safaris)
Un safari en fauteuil roulant, un rêve qui devient réalité (Photo: GoAfrica Safaris)

Pour nombre de personnes handicapées, le continent africain représente, bien à tort, une destination inatteignable.

Excursions à bord de jeeps inconfortables, camping sur des terrains inhospitaliers, inaccessibilité des soins médicaux ; c’est ainsi que plusieurs s’imaginent l’Afrique.

Bien sûr, voyager en Afrique constitue, pour tous, toujours une aventure, que l’on soit en situation de handicap ou non. Cette réalité représente l’idée de base de nombreux tour-opérateurs.

Planification détaillée du voyage

Un groupe d'enfants du village, devant une maison. (Photo: GoAfrica Safaris)
Lors d’un safari en Afrique, les voyageurs découvrent un pays ainsi que ses habitants. (Photo: GoAfrica Safaris)

Chez Endeavour Safaris, tous y sont les bienvenus ; non seulement les personnes en fauteuil roulant, à mobilité réduite ou qui portent des prothèses, mais également les malvoyants ou malentendants. « Les tours pour personnes aveugles ou malvoyantes se concentrent principalement sur les expériences tactiles ou gustatives et les voyages sont moins longs », poursuit Michael Hill.

Les voyageurs ne doivent pas non plus se préoccuper des soins médicaux. « Nous sommes bien équipés. L’Afrique du Sud possède des hôpitaux professionnels et dispose d’une infrastructure très avancée », explique-t-il.

Pour les débutants, Michael Hill suggère un safari d’une durée d’environ 12 à 14 jours. Les dates de départ des safaris sont fixes, mais il est également possible de faire des réservations de groupe.

En cas de besoin, Endeavour Safaris peut organiser des accompagnateurs spécialement formés. Pour les safaris en Namibie ou au Botswana, les voyageurs doivent prévoir leur propre accompagnement. Le tour-opérateur prévoit cependant disposer bientôt de son propre personnel d’accompagnement.

Voyageurs avec ou sans fauteuil roulant (Photo: GoAfrica Safaris)
Un bon système de soutien permet de découvrir l’Afrique tout en voyageant en petits groupes. (Photo: GoAfrica Safaris)

Safaris pour voyageurs expérimentés

Pour les voyageurs particulièrement aventuriers, GoAfrica Safaris  organise des voyages au Kenya et en Tanzanie.

L’entreprise, fondée en 2005, offre des safaris pour personnes en fauteuil roulant ou à mobilité réduite, pour les malvoyants, ou pour toute autre personne en situation de handicap. Afin d’assurer les meilleurs soins médicaux, GoAfrica Safaris collabore avec les Flying Doctors.

La meilleure période pour voyager au Kenya ou en Tanzanie est de juillet à octobre. Selon les besoins, GoAfrica Safari peut organiser une personne accompagnatrice, homme ou femme.

« Nous veillons à toujours connaître les besoins de nos participants et à leur proposer un hébergement et un programme d’activité qui leur conviennent », explique Yvonne Matiba de GoAfrica Safaris.  

Partir à la découverte d’un pays

D’année en année, l’Afrique devient de plus en plus accessible. « Nous découvrons de nouveau endroits que nous pouvons proposer aux personnes à mobilité réduite, plus d’hôtels ou de possibilités d’hébergement qui garantissent une meilleure accessibilité », raconte Yvonne Matiba.

Quiconque aimerait se faire une idée des possibilités de voyages pour personnes handicapées ou à mobilité réduite en Afrique peut consulter le livre : « Access Africa : Safaris for People with limited mobility » , qui contient de nombreuses informations détaillées.

« Il n’y a aucune raison pour laquelle les personnes en situation de handicap ne pourraient voyager en Afrique », explique Michael Hill. « Tout est très bien organisé, planifié et adapté aux besoins des voyageurs en situation de handicap. »

Texte: MHA - 6/10

Traduction: C.Fontaine 10/12

Photos: GoAfrica Safaris, Endeavour Safaris

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!