Faut-il mentionner un handicap?

Candidature 1 (Photo: S. Hofschlaeger / Source: pixelio.de)
Savoir être habile sans toutefois se compromettre. (Photo: S. Hofschlaeger / Source: pixelio.de)

Me faut-il mentionner mon handicap lorsque je pose ma candidature?

En Suisse, il n’existe aucune obligation relative à l’embauche de personnes en situation de handicap. Toutefois, la Loi sur l’égalité pour les handicapés SR 151.3 prévoit certaines conditions relatives à l’accessibilité des bâtiments. Ainsi, tout bâtiment d’accès public, ainsi que les  équipements et véhicules opérés par les transports publics, les habitations collectives de plus de huit logements et les bâtiments de plus de 50 places de travail doivent remplir ces critères.  

Cela a pour conséquence que dans nombreux cas, l’accessibilité sur le lieu du travail est assurée par la loi. Ainsi, l’accessibilité ne peut être utilisée comme argument contre l’embauche d’une personne en situation de handicap.   

Opinions divergentes

Mon travail auprès de la Fondation Pfennigparade m’a permis de m’entretenir avec de nombreux employeurs sur l’embauche de personnes en situation de handicap. Les opinions exprimées sont très variées et il s’avère difficile de dégager une tendance générale.

Les raisons pouvant expliquer un refus sont nombreuses. Il peut s’agir par exemple de préjugés comme quoi les personnes handicapées ne sont pas suffisamment performantes ou sont souvent malades, ou encore d’employeurs qui appréhendent la protection spéciale contre les licenciements dont bénéficient les personnes gravement handicapées.

Il se peut aussi qu’aucune personne gravement handicapée n’ait encore posé sa candidature pour le poste en question.   

Bien sûr, lorsque vous faites parvenir votre candidature, vous ignorez quelle est la politique de l’entreprise à l’égard de l’embauche de personnes lourdement handicapées. Pour cette raison, il est difficile de répondre de façon générale à la question s’il faut, oui ou non, mentionner le handicap.  

Généralement, on peut se permettre d’assumer que vous réduisez vos chances de vous faire embaucher si vous mentionnez votre handicap dès l’étape de la candidature. Il serait toutefois sage de signaler un handicap visible avant un premier entretien, par exemple lorsque vous confirmez votre rendez-vous.

Aucune obligation de déclarer le handicap

Vous n’êtes aucunement tenu de déclarer votre handicap, quel qu’il soit, et l’employeur n’a pas le droit de s’enquérir si oui ou non vous êtes dans une telle situation.

Toutefois, il en va autrement si votre handicap affecte directement les compétences exigées pour le travail en question. Vous devez alors en faire mention, et l’employeur a le droit de s’enquérir de votre situation. La Loi sur l’égalité de traitement prévoit aussi certaines dispositions à cet égard.

Libre à vous, donc, de mentionner ou non votre handicap. Il est préférable toutefois de ne pas en faire le sujet principal de votre candidature ou de l’entretien d’embauche. L’employeur s’intéresse davantage à vos compétences.

À quel moment dois-je en parler?

Lorsque vous voulez évoquer votre handicap, il est préférable de le faire au cours de l’entretien, plutôt que tout au début ou tout à la fin.
Si vous souhaitez faire état de votre handicap directement dans votre candidature, mentionnez aussi les restrictions que cela implique et indiquez de quelle façon vous envisagez les compenser.

Vous pouvez aussi ne pas mentionner votre handicap et vous faire embaucher en tant qu’employé « non handicapé ». Demandez-vous d’abord s’il vous est possible de dissimuler votre handicap, et si cela en vaut vraiment la peine. Il serait souhaitable que vous soyez au clair avec une telle question avant de vous rendre à votre entretien d’embauche.

Texte: Tanja Lachmayr, Fondation Pfennigparade

Traduction: MyH 12/2012

Photo: pixelio.de

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!