À la recherche de personnes compétentes

Un dossier de candidature, avec plume et lunettes
Écrire une candidature de façon professionnelle (Uli Carthäuser / pixelio.de)

Être en recherche d’emploi n’est pour personne une partie de plaisir. Pour les personnes en situation de handicap, cela peut s’avérer particulièrement difficile. Un conseiller en orientation professionnelle de Rehafirst, organisme spécialisé dans la réintégration professionnelle, nous explique comment ces personnes y parviennent.

Kurt H., quarantenaire, a un bras atrophié, et ceci depuis la naissance. Il y a quelques années, une inflammation à l’épaule, due à une surcharge, le contraint à laisser son travail en tant qu’agent d’assurance, emploi par ailleurs bien rémunéré. Ses recherches d’emploi ne débouchant sur rien, il finit bientôt par épuiser ses dernières épargnes. « Kurt H. a été dirigé vers nous par les services sociaux. Ensemble, nous avons élaboré une nouvelle stratégie de recherche d’emploi », raconte un conseiller en orientation de Rehafirst.

Cet organisme s’engage auprès de personnes en situation d’invalidité ou de chômage ou qui disposent de peu de perspectives professionnelles, afin de favoriser leur réintégration sur le plan social,  professionnel et de la santé. Rehafirst accompagne ses clients tout au long du processus de recherche d’emploi, c’est-à-dire à partir du repérage d’offres d’emploi jusqu’à l’entretien d’embauche. Il arrive souvent que des personnes en situation de handicap voulant intégrer le marché du travail entretiennent certaines idées préconçues, ce qui peut nuire à leur réussite.

Utiliser le capital disponible

Au début du processus de recherche d’emploi, les personnes en situation de handicap ont besoin de pouvoir évaluer de façon réaliste de quelles ressources elles disposent et si celles-ci correspondent aux exigences du marché du travail. Il arrive souvent qu’une personne ayant subi un accident souhaite poursuivre le même travail qu’auparavant, même si cela n’est pas toujours possible. Il s’agit ici de se poser la question d’une autre façon ; plutôt que se demander ce que l’on a perdu, il faut considérer ce qui nous reste.

Ainsi, lors de la recherche d’offres d’emploi, il est important de se concentrer sur les tâches pour lesquelles les limitations ne poseront pas de problèmes.

Dois-je en faire mention?

La lettre de motivation est pour ainsi dire la carte de visite du candidat en recherche d’emploi. Dans certaines entreprises, la décision de rejeter un dossier de candidature ou de le retenir pour un entretien est parfois prise très rapidement. Il est donc important de se concentrer sur les ressources disponibles. Le conseiller en orientation recommande à ses clients de ne pas faire mention de leurs limitations dans la lettre de motivation.

Auparavant, Kurt H. avait souvent décrit son handicap de façon détaillée en insistant sur le fait qu’il avait réussi à maîtriser plusieurs situations malgré son handicap et sans aide externe. « Nous avons décidé d’omettre ces informations; le handicap ne peut être considéré comme une ressource », nous explique le conseiller de Rehafirst. Il faut aussi éviter d’indiquer que l’on bénéficie d’une rente de l’assurance-invalidité ou d’une aide à la réinsertion. « La seule mention AI peut avoir un effet dissuasif pour un employeur. »    

Se concentrer sur les ressources

Vous recevez enfin une invitation à un entretien d’embauche. Il est maintenant approprié, avant de vous rendre à cet entretien, d’informer votre interlocuteur d’un handicap visible. Kurt H. s’est déjà rendu à un entretien sans avoir préalablement informé l’employeur éventuel de sa situation; il a dû constater que celui-ci n’a pas apprécié cette omission et que l’entretien, par la suite, ne s’est pas bien déroulé. Il importe donc de se rappeler qu’une bonne préparation à un entretien d’embauche est très déterminante.

Il est donc recommandé de réfléchir aux facultés et aux compétences que vous possédez et de les noter sur un document. Rehafirst a souvent constaté que de nombreux candidats accordent trop d’importance à leurs déficits ou à leur « destin ». L’entretien prend alors souvent un tournant indésirable.

Avec sa nouvelle stratégie de recherche d’emploi, Kurt H. a finalement réussi à décrocher un emploi.

 

Texte: BNI

Traduction: MyH 12/2012

Photos: pixelio.de

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!