Les sports nautiques

Tout le monde s'amuse! (Photo: Freizeit-PSO)
Rafting, un sport qui convient à toutes les tranches âges et types de handicap. (Photo: Freizeit-PSO)

Grâce au développement de techniques sportives, il est aujourd’hui possible pour presque tout le monde de pratiquer un grand nombre de disciplines.

L’élément aquatique offre de nombreuses possibilités pour les personnes en situation de handicap. Il suffit d’avoir envie de se mouiller et de sentir son cœur battre un peu plus vite. Afin de garantir un maximum de sécurité, il faut évaluer les besoins de l’individu et choisir l’équipement en fonction de sa situation.

Un adepte du Sky Ski. (Photo: Doros Michaelides)
Un adepte du Sky Ski. (Photo: Doros Michaelides)

Activités sur l’eau

L’Association suisse des paraplégiques (ASP) organise de nombreuses activités sur l’eau, telles que l’aviron et le ski nautique. Fabienne Thali, coordonnatrice sportive de l’ASP, explique: «Les personnes intéressées peuvent s’inscrire à l’une ou l’autre des activités pour découvrir ce qui les intéresse. Par la suite, nous pouvons leur proposer des écoles ou associations qui offrent ces activités».

La voile et l’aviron sont particulièrement appréciés des Suisses. Le Club de Sempach offre aux personnes handicapées la possibilité de se familiariser avec l’aviron.

L’équipement est adapté à leurs besoins. Le handi-aviron fait désormais partie des disciplines para-olympiques.

Glisser sur l’eau

Le Sky Ski ne fait pas encore partie des disciplines para-olympiques. Doros Michaelides pratique ce sport depuis quelques années. Depuis son accident, il doit aujourd’hui de déplacer en fauteuil roulant, et il est passionné de ce sport. Comme pour le ski nautique, les skis sont attachés aux pieds. Le skieur, lui, est installé sur une sorte de «chaise aérienne» et glisse ainsi sur l’eau. «C’est une sensation incroyable. On peut faire des sauts vertigineux!» Il poursuit: «Toute personne ayant suffisamment de stabilité et d’équilibre peut pratiquer ce sport».

Le soleil comme source d'énergie. (Photo: Nicolas Lanquentin)
Nicolas Lanquentin en plein vol ! (Photo: Nicolas Lanquentin)

Le vent dans les voiles

Le kitesurf est un sport qui procure de fortes sensations. Malgré son handicap, Nicolas Lanquetin adore pratiquer ce sport. Installé sur un siège adapté qui est monté sur une planche, il se laisse pousser par le vent et glisse sur la surface de l’eau. Son ami Dirk Hückstädt offre des cours de kite surfing sur l’île de Föhr, dans la mer du Nord.

Ces cours s’adressent également aux personnes en fauteuil roulant. Cependant, les personnes désirant pratiquer ce sport doivent pouvoir compter sur des bras dont les fonctions sont intactes.

Le monde sous-marin

L’exploration du monde sous-marin est ouverte à quiconque dispose d’une permission médicale. De nombreuses écoles de plongée proposent des cours pour les personnes handicapées.

Il n’existe donc pas de limites à explorer les diverses possibilités. Cela nécessite un peu de courage ainsi que la volonté de surmonter les barrières souvent érigées par soi-même. De nombreuses personnes handicapées ont réussi à surmonter de telles épreuves grâce à leur courage.

N’attendez plus, montez à bord et découvrez le monde fascinant des sports de plein air!

Texte: MyH
Traduction: MyH
Photos: Freizeit PSO, Doros Michaelides, Gerda Palmer

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!