Cybathlon 2016: Compétition pour parathlètes utilisant des aides robotiques

Croquis d'une personne portant deux prothèses de bras. (Image: ETH)
L'équipe de Zurich est à la recherche de personnes portant des prothèses de bras. (Image: ETH)

L’ETH de Zurich (EPFZ) met sur pied le Cybathlon, une compétition qui aura lieu en octobre 2016 et qui comptera six disciplines auxquelles les athlètes handicapés auront la possibilité de participer.  

Pendant que les souvenirs de Sotchi, en Russie, où avaient lieu récemment  les Jeux paralympiques d'hiver, sont encore frais dans nos mémoires, les chercheurs suisses envisagent déjà de nouvelles olympiades pour les athlètes handicapés. Le Cybathlon donnera l’occasion aux personnes handicapées de participer à de telles compétitions, ceci grâce aux nouvelles technologies robotiques, tels que les exosquelettes motorisés ou autres dispositifs d'assistance robotique.

Croquis d'un pilote de fauteuil roulant motorisé. (Image: ETH)
Un pilote en fauteuil roulant dirige une chaise motorisée sur un parcours comportant des obstacles du quotidien. (Image: ETH)

Les six disciplines

Des équipes composées d'un ou plusieurs «pilotes» ainsi que d’un fournisseur de technologie (universitaire ou industriel) seront ainsi en compétition dans l'une des six disciplines suivantes:

• Course pour interface cerveau-ordinateur (ou BCI : Brain Computer Interface): des BCI seront utilisés pour permettre aux pilotes de contrôler des avatars dans un jeu de course sur un écran d'ordinateur.

• Course de vélo couché avec stimulation électrique fonctionnelle (ou FES: functional electrical stimulation): des dispositifs FES seront utilisés pour aider les  pilotes atteints de paralysie complète à effectuer des mouvements de pédalage. Ainsi les pilotes pourront participer à une course de vélo horizontal sur une piste circulaire.

• Course pour athlètes ayant une prothèse de la jambe: des athlètes amputés, équipés de dispositifs d’assistance robotique actionnés par électricité, seront en compétition dans une course d'obstacles de courte durée.

• Course pour exosquelette avec propulsion électrique: des dispositifs d’exosquelettes actionnés par électricité permettront aux pilotes atteints de paralysie complète à compléter une course d'obstacles de courte durée.

• Course en fauteuil roulant électrique: les pilotes manœuvrent un fauteuil roulant électrique autour d'une course d'obstacles.

• Course avec prothèse de bras: les pilotes utilisent des prothèses de bras exosquelettiques actionnés par électricité pour compléter une course de coordination.

Croquis de pilotes et d'un appareil interface cerveau-ordinateur. (Image: ETH)
Des personnes gravement paralysées dirigent un avatar au moyen d'un appareil interface cerveau-ordinateur. (Image: ETH)

Une chance pour tous les athlètes

Chaque discipline est constituée de son propre parcours, comprenant des obstacles et des activités spécialement conçus pour tester la compatibilité des prothèses et du pilote dans le cadre de facteurs environnementaux réalistes. Les équipes, composées de chercheurs et de pilotes, collaboreront en aval du projet pour créer des dispositifs qui soient fonctionnels et pratiques ainsi que compatibles avec le parcours. Le Cybathlon ne vise pas seulement à approfondir les relations entre la communauté des handicapés et la recherche robotique, mais aussi à consolider les liens entre le milieu de la recherche industrielle et le milieu universitaire. Cet événement offre la possibilité aux athlètes, autrement exclus des compétitions sportives internationales qui interdisent l’utilisation de prothèses et d’autres dispositifs actionnés, de participer à une compétition sportive qui tiennent compte de leur situation.

Les personnes souffrant de réflexes et de contrôle insuffisants des membres, ainsi empêchés de concurrencer leurs rivaux sans assistance, constituent le principal groupe cible de cet événement. Pour ce groupe, toute assistance robotique est autorisée, les seules conditions étant que les appareils doivent être contrôlés par l'utilisateur et doivent porter leur propre alimentation électrique sur eux sans devoir être connectés à une unité centrale.

Evénement rassembleur

Le sport est souvent considéré comme un grand rassembleur, et les organisateurs des Pôles de recherche nationale (PRN) robotique en Suisse considèrent que cela doit aussi inclure des groupes qui jusqu’ici n'ont pas encore été pris en compte. Inscrivez-vous dès aujourd’hui pour devenir pilote ou pour faire partie d’une équipe technologique. Pour plus de détails, venez nous visiter sur www.cybathlon.com. Prenez note que les pilotes et les équipes technologiques n'ont pas besoin de se connaître avant la compétition – les organisateurs prendront soin de jumeler ceux qui s’inscrivent seuls. Sur demande, des bourses couvrant les frais de voyage seront disponibles pour les pilotes et les équipes universitaires.

Texte: Prof. Dr. Robert Riener, ETH Zurich & clinique universitaire Balgrist

Images: ETH Zurich

 

 

Liens relatifs à cet article