Spitex, pour des soins à domicile

Un véhicule Spitex (Photo: Association Spitex Suisse/ Alan Meier)
Plus de 30 000 personnes apportent leur soutien à des personnes en situation de ahndicap. (Photo: Association Spitex Suisse/ Alan Meier)

Rien n’équivaut à un chez-soi. Ceci est vrai non seulement pour les personnes en santé; de nombreuses personnes, en situation de handicap ou gravement malades, souhaitent également vivre à la maison. Les services Spitex d’aide et de soins à domicile offrent un soutien professionnel aux personnes nécessitant une aide.

Les personnes handicapées ou gravement malades ont besoin d’un soutien pour nombre de tâches quotidiennes, en particulier lorsqu’elles veulent continuer à vivre dans leur environnement familier. Les soins quotidiens et l’exécution de diverses tâches nécessitent un soutien, très souvent fourni par un membre de la famille.

Toutefois, les parents ou membres de la famille peuvent rapidement se sentir dépassés par de tels soins. Ou encore, ils vieillissent eux-mêmes et deviennent plus fragiles ou tombent malades. Les personnes handicapées ou nécessitant des soins habitent parfois en institution pendant la semaine et retournent à la maison pour les fins de semaines. Dans un tel cas, un soutien externe est aussi souvent nécessaire.  

Les services Spitex offrent aide et soutien

En Suisse, de tels soins sont principalement fournis par les services Spitex d'aide et de soins à domicile, à but non lucratif ou à but commercial. Spitex signifie «aide hors d’un centre hospitalier», c’est-à-dire l’aide, le soutien ou la consultation à domicile pour personnes avec handicap ou nécessitant des soins.

En ce qui concerne l’organisation Spitex à but non lucratif, environ 32 000 personnes y sont employées, dont 14 400 à temps plein. Environ 90% des employés de Spitex sont occupés à des tâches d’aide et de soins. En 2011, les prestations de l’organisation à but non lucratif représentaient une part de marché de 85%. Les fournisseurs privés poursuivent les mêmes objectifs, appliquent les mêmes critères de qualité et calculent leurs prestations de la même façon.

Promouvoir et maintenir l’autonomie

Grâce aux services Spitex, les personnes concernées peuvent, malgré les contraintes auxquelles elles font face, demeurer dans leur environnement familier ou écourter leur séjour hospitalier pour revenir à la maison. L’objectif de Spitex consiste à promouvoir et à maintenir l’autonomie de ses clients, entre autres des personnes avec handicap. Les personnes nécessitant des soins peuvent ainsi jouir d’une plus grande autonomie et d’une meilleure qualité de vie.

Une employée Spitex dit aurevoir à une patiente. (Photo: Association Spitex Suisse/ Alan Meier)
Les services Spitex permettent à des personnes nécessitant des soins de jouir d’une plus grande autonomie et d’une meilleure qualité de vie. (Photo: Association Spitex Suisse/ Alan Meier)

Un large éventail de services

Les services Spitex sont disponibles à toute personne habitant en Suisse et nécessitant des soins, que ce soit en raison d’un handicap, d’une maladie, d’un accident, d’une grossesse ou de toute autre situation. Ils offrent un large éventail de services, dont des soins infirmiers et soins corporels, une aide à l’économie domestique ou encore un accompagnement social.  

Selon l’organisation régionale, d’autres services peuvent êtres offerts ; ils complètent parfois les services offerts par une autre organisation partenaire. De tels services comportent, entre autres, les soins aux enfants ou les soins psychiatriques, la location de moyens auxiliaires, un service de transport, un service de repas à domicile ou encore les soins palliatifs.

Assistance pour plus d’autonomie

Depuis le 1er janvier 2012, les bénéficiaires d’une allocation pour impotents de l’assurance-invalidité qui disposent d’une autonomie suffisante peuvent obtenir une contribution d’assistance. Une telle assistance permet aux personnes en situation de handicap de jouir de plus d’autonomie. Elle englobe tous les domaines du quotidien pour lesquels la personne concernée nécessite un soutien. Le bénéficiaire de l’assistance personnelle tient lieu d’employeur et l’assistant, d’employé.

Dans certains cas, une personne mineure peut aussi déposer une demande d’assistance. Il peut s’agir d’un enfant ou d’un jeune qui nécessite des soins à domicile, ou encore d’un jeune en situation de handicap, qui poursuit des études ou qui exerce une activité professionnelle.

 

Texte: Patrick Gunti - 05/2013
Traduction: MyH – 06/2013
Photos: Association Spitex Suisse, Alan Meier

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!