Médicaments et troubles anxieux

Les médicaments tels qu’antidépresseurs peuvent s’avérer d’un grand soutien en cas de troubles anxieux.

Les troubles anxieux se manifestent par une peur obsessionnelle ou excessive ; celle-ci peut prendre diverses formes, telles que les phobies, le trouble panique ou le trouble d’anxiété généralisée. Certains troubles apparaissent parfois conjointement avec d’autres maladies, telle la dépression. Divers médicaments ou traitements thérapeutiques s’offrent pour aider le patient à guérir des troubles anxieux.

Le traitement médicamenteux a pour objectif de normaliser les fonctions  cérébrales perturbées ayant pour origine un dérèglement des neurotransmetteurs, comme par exemple la sérotonine. Parmi ces médicaments, les antidépresseurs occupent un rôle important (tels les tricycliques et les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine), ainsi que les anxiolytiques (qui agissent contre l’anxiété) et les benzodiazépines.

Par ailleurs, les préjugés négatifs qu’ont de nombreuses personnes à l’égard des psychotropes ne sont pas toujours justifiés. En effet, les psychotropes ont pour fonction de régulariser les processus chimiques du système nerveux central, et non de provoquer des changements de personnalité ou encore de mener automatiquement à une relation de dépendance aux médicaments. Seul le groupe des benzodiazépines entraîne un risque de dépendance, c’est pourquoi ces médicaments ne sont utilisés qu’à court terme dans des cas de crises aigues.

En cas d’anxiété, les traitements obtenant les meilleurs résultats résultent souvent d’une combinaison de médicaments et de thérapies. Grâce aux médicaments, le patient est plus détendu et mieux disposé à suivre une thérapie, tandis que la thérapie augmente à son tour la disposition du patient à accepter de suivre un traitement médicamenteux. Les antidépresseurs s’avèrent particulièrement efficaces en cas de traitement à long terme.

Texte: Helga Grafe 03/2016
Traduction: MyH 04/2016