Troubles de l'alimentation chez les adolescents

Lorsque la perte de poids s'effectue rapidement, chaque semaine et chaque kilogramme compte. (Photo: pixabay.com)

Les troubles de l'alimentation commencent souvent par un régime alimentaire qui semble d'abord inoffensif. L’adolescent se sent trop «gros» et souhaite perdre du poids. La plupart du temps, il est convaincu de ne vouloir perdre que quelques kilos.

Lorsque les jeunes commencent à perdre du poids, ils en sont d’abord très fiers et reçoivent de nombreux compliments. La chose la plus troublante au sujet du trouble de l'alimentation est qu'il se développe sans se faire remarquer. En effet, la première phase du trouble de l'alimentation est vécue comme un succès, et non comme un problème qui nécessite d'être abordé. Une personne atteinte d'un trouble alimentaire prétendra souvent être en bonne santé. Au cours des premiers mois, cependant, les symptômes mentaux et physiques évoluent à un point tel que le trouble de l'alimentation peut rapidement prendre le dessus.

Chercher de l'aide : le plus tôt sera le mieux!

Lorsque les parents voient leur enfant adolescent souffrir d'un trouble de l'alimentation, il leur faut agir immédiatement et ne pas laisser la situation se détériorer. Tout d'abord, il est important de s'adresser au jeune adolescent. Les parents devraient pouvoir exprimer leur inquiétude, mais aussi écouter l'opinion de leur enfant et la prendre au sérieux. Ils devraient pouvoir demander à leur enfant les raisons de son mal-être. Cependant, il est conseillé d'insister pour que le jeune s'adresse à un spécialiste le plus rapidement possible. Lorsque la perte de poids s'effectue rapidement, chaque semaine et chaque kilogramme compte. En effet, le cercle vicieux des troubles de l'alimentation devient de plus en plus violent au fur et à mesure que le poids diminue.

Signes avant-coureurs d'un trouble de l'alimentation naissant

  • Les jeunes ne participent plus aux repas familiaux.
  • Ils inventent des excuses (« J'ai déjà mangé... »).
  • Ils ne mangent presque pas, ou du moins plus de glucides ni de gras.
  • Et lorsqu'ils mangent, ce ne sont que des légumes, de la laitue et des fruits.
  • Ils font du sport de manière obsessive et des exercices tous les jours.
  • Ils veulent cuisiner pour les autres, mais ne mangent presque rien eux-mêmes.
  • Ils mangent très lentement et poussent la nourriture d’un bord à l’autre de l'assiette.
  • Ils perdent rapidement du poids.
  • Ils ont le teint blême, des cernes, et souvent les mains froides.
  • Ils se retirent de plus en plus.
  • Dès qu'ils ont mangé, ils disparaissent dans les toilettes (possiblement pour vomir).

Quand le trouble de l'alimentation bascule: de l'anorexie à la boulimie

Chez certains adolescents, après un certain temps, le trouble alimentaire bascule. En renonçant aux aliments nutritifs, la personne anorexique ressent un fort désir pour ces aliments et développe des tendances boulimiques, c'est-à-dire qu'elle se met à s'empiffrer de tout ce qui lui passe sous la main et perd le contrôle. Beaucoup s'engouffrent dans un cercle vicieux de la faim pendant la journée et de gavage compulsif en soirée. La honte s'installe petit à petit et plusieurs jeunes éprouvent de la difficulté à admettre à leurs parents ce qu'ils vivent. Toutefois, si les parents trouvent souvent des traces de vomissements dans les toilettes, ou si leur enfant se réfugie dans les toilettes, il en va de même que pour l'anorexie : plus ils interviennent rapidement pour entamer un suivi, plus les chances de s'en sortir sont élevées. C'est pourquoi les parents ne devraient pas fermer les yeux sur ce que leur enfant traverse. Parlez-en à votre enfant, demandez-lui ce qui ne va pas, et insistez pour obtenir des conseils professionnels.

Centres spécialisés et spécialistes des troubles de l'alimentation chez les adolescents

  • Cliniques pour enfants et adolescents en psychiatrie
  • Pédiatre
  • Consultation en clinique pédiatrique
  • Psychiatre pour enfants et adolescents

Texte : D. Pauli, Dr. Méd., médecin-chef, directrice adjointe d'hôpital – 02/2018
Traduction : myh

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!