Anorexie

Chaque personne anorexique a sa propre histoire. (Photo: Pixabay.com)

L’anorexie fait partie des troubles alimentaires susceptibles d’entraîner des conséquences graves et dangereuses. Les effets secondaires d’ordre social, émotionnel et physique peuvent être considérables, tandis que certaines conséquences physiques sont irréversibles.

Une prise en charge rapide de l’anorexie permet d’améliorer les chances de surmonter ce grave trouble alimentaire. C’est pourquoi il est très important de reconnaître les symptômes liés à une volonté de contrôler la prise d’aliments, et de solliciter de l’aide dès que se manifestent les premiers signes indiquant une tendance anorexique.

Qu’est-ce que l’anorexie?

L’anorexie est un trouble alimentaire caractérisé principalement par la volonté de manger et peser le moins possible. La grande majorité des personnes souffrant d’anorexie  ont un poids insuffisant, mais il peut arriver que des personnes ayant un poids normal montrent également des tendances anorexiques. Il est alors question d’anorexie atypique. Les personnes anorexiques peuvent également se forcer à vomir ou à prendre des laxatifs. La boulimie se distingue de l’anorexie en ce que les personnes boulimiques ne souffrent pas d’un poids insuffisant.

Qui sont les personnes touchées par l’anorexie?

L’anorexie se manifeste le plus souvent au cours de la puberté, même si elle peut aussi toucher les femmes plus âgées. De plus en plus de garçons ou jeunes hommes sont également touchés par l’anorexie.

Pourquoi devient-on anorexique?

Chaque personne anorexique a sa propre histoire. L’anorexie est principalement caractérisée par le besoin de contrôler le poids et la prise d’aliments, ce qui peut démontrer une volonté de tout contrôler, en particulier chez les personnes qui se sentent rapidement dépassées par les événements. Celles-ci souhaitent être indépendantes, entre autres face aux parents, mais se sentent inférieures et aux dépends des autres.

Pourquoi le corps doit-il être si mince?

La fin de l’enfance et les transformations corporelles que vivent les jeunes garçons et filles au cours de la puberté peuvent être difficiles à surmonter, et pour certains d’entre eux, se sentir bien dans sa peau est le défi de toute une vie. Avoir un poids insuffisant peut donner l’impression d’être encore un enfant, manifestant ainsi le refus de vouloir devenir homme ou femme. L’anorexie peut aussi refléter le sentiment de n’être personne, de ne pas être important aux yeux des autres. A l’inverse, elle peut aussi manifester l’envie de se faire remarquer, d’être une personne digne d’intérêt.

Pourquoi l’anorexie est-elle dangereuse?

Une perte de poids rapide, un trop faible poids ainsi que de mauvaises habitudes alimentaires peuvent être dangereux pour la santé. Non seulement l’anorexie peut avoir un impact sur l’humeur, mais elle entraine aussi des conséquences sur tous les organes. En effet, chaque organe perd en volume, même le cerveau; à partir d’un certain poids, il devient difficile de penser de manière cohérente. Les effets secondaires sur le système cardiovasculaire et sur le système sanguin sont particulièrement dangereux. Environ 10% des personnes souffrant d’anorexie en meurent; les causes principales sont les conséquences des carences alimentaires, le suicide ou un déséquilibre électrolytique.

Quelles peuvent être les conséquences à long terme de l’anorexie?

La plupart du temps, l’anorexie entraîne un dérèglement du cycle menstruel (ce qui toutefois peut passer inaperçu lorsque des moyens contraceptifs hormonaux sont pris). Chez les adolescents, elle est souvent liée à des troubles du développement psychosexuel. Toutefois, dès que le poids revient à la normale, le cycle menstruel se rétablit également. En revanche, les os sont particulièrement affaiblis, en particulier lorsque la phase d’anorexie a eu lieu pendant la période de croissance, ce qui augmente le risque d’ostéoporose.

Ce que tu peux faire

Le centre de consultation du Groupe de travail pour les troubles alimentaires (Arbeitsgemeinschaft Essstörungen) offre son soutien aux personnes anorexiques ou susceptibles de le devenir. Il est fortement recommandé d’agir rapidement, même si la perte de poids n’a pas encore atteint un niveau inquiétant.

Des spécialistes sont à disposition des personnes en quête de conseil ou d’information. Voici ce qu’ils recommandent:

  • Sois à l’écoute de ton entourage: des commentaires répétés sur tes habitudes alimentaires ou sur ton poids peuvent indiquer que d’autres remarquent ce que tu te refuses à accepter.
  • Lorsque tu refuses le soutien d’un professionnel par crainte de prendre du poids, cela indique vraisemblablement que tu as vraiment besoin d’un tel soutien. Un spécialiste saura être à l’écoute de tes craintes et pourra t’aider à les surmonter.
  • Lorsque ton entourage se plie à tous tes caprices, c’est que tu te sers probablement de ton comportement alimentaire pour manipuler tes proches. Les professionnels t’aideront à prendre conscience de ton comportement.
  • Si tu as l’impression que ton poids ou tes habitudes alimentaires sont la seule chose que tu puisses contrôler, il est vraiment temps de solliciter un soutien professionnel afin que tu puisses retrouver un équilibre sain et reprendre ta vie en main.
  • Tâche d’aller régulièrement chez ton médecin. Les effets secondaires causés par ton comportement alimentaire et par la perte de poids peuvent être très dangereux. Les centres de consultation peuvent te recommander un médecin approprié.
  • Pour t’aider à réhabiter ton corps, trouve des activités qui te font plaisir et qui te procurent un sentiment de bien-être, ou informe-toi sur les possibilités de suivre une thérapie corporelle.

Texte: Arbeitsgemeinschaft Ess-Störungen (Centre de consultation sur les troubles alimentaires)
Traduction: MyH – 10/2016

Liste de vérification: Suis-je anorexique?

Combien pèses-tu?

Si tu as atteint l’âge adulte et que ton indice de masse corporel (IMC) est inférieur à 17.5, ou si tu es âgé de moins de 18 ans et que ton poids se situe dans les 3% inférieurs de ton groupe d’âge, tu es très certainement anorexique – à moins que d’autres raisons de santé expliquent cette perte de poids ou l’impossibilité de prendre du poids.

Si ton poids se situe dans la tranche inférieure de poids normal ou qu’il est légèrement insuffisant, il se peut que tu entres dans la catégorie anorexique. Les questions ci-dessous peuvent t’aider à y voir plus clair. Plus tu réponds par l’affirmative, plus il est probable que tu aies besoin d’un soutien professionnel.

  • Crains-tu de prendre du poids?
  • As-tu l’impression d’être trop gros/grosse?
  • Souhaites-tu perdre du poids?
  • Ton entourage essaie-t-il de te faire comprendre que tu es trop mince?
  • Te nourris-tu en suivant des règles strictes plutôt que selon tes envies?
  • Tes pensées tournent-elles souvent autour de ce que tu manges (ou ne manges pas)?
  • Est-ce que le fait de contrôler ton poids et ton alimentation te donne un sentiment de force auquel tu ne voudrais pas renoncer?
  • Fais-tu attention de ne pas consommer plus d’une quantité précise de calories?
  • La balance peut-elle déterminer l’humeur dans laquelle se déroule ta journée?
  • Entretiens-tu des rituels, par exemple un repas doit être préparé de telle façon de sorte que tu acceptes de le manger?
  • Aimes-tu préparer des mets pour ta famille, tes amis, alors que tu renonces toi-même à manger?
  • Fais-tu du sport dans le but de perdre du poids?
  • Choisis-tu certaines activités sportives pour justifier certains choix alimentaires?