Le traitement de la dépression

Le traitement d’une dépression comprend normalement un suivi psychothérapeutique ainsi que la prise de médicaments psychotropes.

Le traitement d’une dépression se base essentiellement sur deux piliers : les psychotropes et la psychothérapie.

Au début de toute thérapie, l’entretien médical, qui devrait se dérouler dans un cadre empreint d’empathie et de compréhension, doit permettre d’élaborer un plan thérapeutique. En cas de dépression plus légère,  le traitement peut se constituer d’une approche basée sur la psychothérapie et les psychotropes, bien que l’approche psychothérapeutique puisse dans certains cas s’avérer plus efficace qu’un traitement médicamenteux. En cas de dépression plus sévère, il est recommandé d’intervenir avec une thérapie médicamenteuse. Idéalement, une combinaison des deux approches est recommandée.

Médicaments antidépresseurs

Bien sûr, aucun médicament antidépresseur ne peut changer radicalement la vie du patient du jour au lendemain. Les antidépresseurs peuvent toutefois mettre en place les conditions qui permettront au patient de mieux pouvoir aborder ses problèmes. En effet, lorsque le désespoir ou le manque de motivation passent au second plan, les difficultés qui auparavant semblaient insurmontables prennent alors l’allure de problèmes du quotidien pouvant être résolus. L’approche standard consiste à soutenir le patient à l’aide de médicaments antidépresseurs tout en effectuant un suivi psychothérapeutique. D’autres approches thérapeutiques, telles que thérapies psychocorporelles, thérapies complémentaires ou encore un changement des habitudes alimentaires, peuvent également apporter un soutien important.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement médicamenteux de la dépression se distingue par trois phases principales:

  • traitement en phase aiguë
  • traitement continu
  • prophylaxie anti-récidive

Déroulement du traitement en phase aiguë

La réussite du traitement dépend dans une grande mesure de la contribution du patient lui-même, en ce qu’il fait part au médecin traitant de l’impact et des effets secondaires des médicaments prescrits. Le patient ne devrait jamais changer le dosage de médicament de son propre chef, mais toujours consulter son médecin au préalable.

En général, les médicaments doivent être administrés quotidiennement pendant plusieurs mois. Il est nécessaire de les prendre de manière régulière, et non seulement lorsque les symptômes apparaissent. Il peut s’écouler plusieurs semaines avant qu’une amélioration soit perceptible.

Il peut arriver qu’après avoir cessé de prendre les médicaments, l’amélioration auparavant ressentie disparaisse à nouveau. Le médecin peut alors juger favorable de poursuivre la prise de médicaments. Si toutefois un médicament ne devait pas apporter les résultats escomptés, voire provoquer des effets secondaires indésirables, il est recommandé d’essayer un autre médicament plus compatible avec le patient.

Traitement continu

Afin de garantir la guérison à long terme d’une dépression, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) recommande de poursuivre la prise de médicaments antidépresseurs pendant au moins six mois après la fin des symptômes.

Prophylaxie anti-récidive

L’OMS recommande un traitement prophylactique lorsque:

-    le patient a déjà vécu plus d’un épisode sévère de dépression
-    le patient a connu un ou plusieurs épisodes dépressifs au cours des 5 dernières années.

Source: Consensus Statement WHO, Journal of Affective Disorders 17, 197-8

Texte : Helga Grafe – 09/2015
Traduction : MyH – 09/2015

Liens relatifs à cet article