Dépression et vieillesse

Une dame âgée, pensive  (Gerd Altmann/pixelio.de)
La dépression peut survenir au cours de la vieillesse et il existe de nombreux facteurs de risque. (Gerd Altmann/pixelio.de)

Les premiers signes d’une dépression apparaissent plus souvent chez les personnes âgées qu’au cours d’autres périodes de la vie. Les dépressions durent plus longtemps, ne sont souvent pas identifiées comme telles et sont trop peu traitées.

Les spécialistes en gérontopsychiatrie estiment qu’il n’existe pas de dépression propre à la vieillesse, mais plutôt que plusieurs symptômes de dépression peuvent apparaître au cours de la vieillesse.

En lien avec le vieillissement de la population, on évoque souvent l’augmentation des cas de démence ou de maladies chroniques. Les dépressions propres aux personnes âgées reçoivent quant à elles moins d’attention. Les statistiques démontrent toutefois que la probabilité de souffrir d’une dépression augmente avec l’âge. Cela concerne en particulier les personnes hospitalisées. En outre, c’est chez les plus de 65 ans que le taux de suicide est le plus élevé.

La dépression peut avoir de nombreuses causes

Les facteurs de risque liés à une dépression au cours de la vieillesse sont nombreux: entre autres, le processus normal de vieillissement, des troubles hormonaux ou troubles de métabolisme de neurotransmetteurs peuvent causer une dépression.

La dépression accompagne souvent diverses maladies qui font souvent leur apparition au cours de la vieillesse, telles que la démence, les maladies du métabolisme ou le cancer. Des carences alimentaires, ou encore les douleurs chroniques résultant de troubles de l’appareil locomoteur peuvent aussi entraîner une dépression.

Le processus de vieillissement vécu de diverses façons

Dans la plupart des cas, le vécu est le facteur principal en cause dans une dépression. En général, le vieillissement est une étape inévitable de la vie. Personne ne peut échapper au processus de vieillissement. Néanmoins, chaque individu le vit de façon différente, en fonction de nombreux facteurs impossibles à influencer. Entre autres, cela peut être la perte du conjoint, d’un proche ou d’un ami, la solitude, le sentiment d’inutilité, la perte de facultés, la peur de vieillir, et la peur de la mort.

Une femme observe le coucher du soleil. (SGV/pixelio.de)
Le sentiment de solitude et d’abandon peut être à l’origine d’une dépression. (SGV/pixelio.de)

Dépression ou humeur instable?

La combinaison de facteurs et causes d’ordre physique, émotionnel et social peuvent compliquer le diagnostic d’une dépression. En outre, les humeurs instables sont souvent perçues comme normales et faisant partie du processus de vieillissement. Les personnes âgées n’admettent pas facilement de telles fluctuations d’humeur et acceptent mal qu’elles pourraient être malades.

Signes d’une dépression

Il existe de nombreux signes annonçant une dépression qui ne se distinguent pas nécessairement d’une dépression chez une personne plus jeune. Ils peuvent être d’ordre physique ou émotionnel et peuvent entraîner un changement de comportement.

Plan émotif

  • Sentiment de découragement et de tristesse
  • Sentiment d’impuissance, de solitude, de culpabilité et de colère
  • Retrait de la vie sociale
  • Perte d’intérêt
  • Manque de motivation, le quotidien est impossible à surmonter
  • Pensés négatives, pessimisme
  • Troubles de concentration

Plan physique

  • Fatigue et épuisement
  • Agitation, excitation ou irritabilité
  • Troubles du sommeil
  • Manque d’appétit et perte de poids
  • Douleurs

Quelques questions pour clarifier la situation

A l’aide de l’échelle de dépression gériatrique, le médecin peut obtenir une première vue d’ensemble. Ce test a été élaboré spécialement pour les personnes âgées et comprend 15 questions à répondre par oui ou par non sur divers aspects de la vie.

Si le médecin constate une éventuelle dépression, il peut alors référer son patient à un spécialiste. Lorsqu’une personne identifie elle-même les symptômes relatifs à une dépression, elle peut s’adresser elle-même à un médecin spécialiste.

Thérapie: psychothérapie et médicaments

En principe, le traitement d’une dépression qui touche une personne âgée n’est pas différent du traitement pour une personne plus jeune. Normalement, le médecin propose une psychothérapie ou un traitement médicamenteux, ou les deux. Toutefois, lors de la consultation, le médecin tient compte de l’âge du patient. C’est pourquoi les rendez-vous sont souvent plus courts mais ont lieu sur une plus longue période de temps.  

Texte: Patrick Gunti – 03/2013
Traduction: MyH – 10/2014
Photos: pixelio.de

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!