Démence

Une dame âgée, pensive, et un homme en arrière-plan.
La démence est une maladie de la vieillesse. Environ un tiers des personnes âgées de plus de 90 ans en sont atteintes. (Gerd Altmann/pixelio.de)

Définition: la démence est une atteinte progressive du cerveau

La démence est le terme générique pour les maladies caractérisées par une perte progressive des facultés de mémoire, de pensée ou d’orientation, ou de la capacité à établir des liens. Dans un stade plus avancé de la maladie, cette défaillance du cerveau peut se manifester par une perte d’intérêt, de sentiments ou de capacités de sensations. Plus tard, la personne peut souffrir d’un handicap physique ou de la perte de fonctions corporelles.

On connaît environ 50 maladies de démence; l’Alzheimer représente environ 60% de tous les cas de démence, tandis que 20% des cas concerne la démence vasculaire.

Un infirmier aide un homme âgé à mettre sa chemise.
Avec la progression de la maladie, les personnes atteintes sont de plus en plus dépendantes d’une aide externe. (Gerd Altmann/pixelio.de)

70 millions de cas de démence d’ici 2030

En raison d’une meilleure espérance de vie, le nombre de cas de démence subit une forte augmentation. Selon les données de l’OMS, le nombre de cas à l’échelle mondiale aura plus que doublé d’ici 2030 pour atteindre 70 millions. En Allemagne, le nombre de cas pourrait passer de 1.1 million aujourd’hui à 2.6 millions en 2050, en Suisse au-delà de 300 000.

Le nombre de personnes qui souffrent de démence augmente avec l’âge. Tandis que les moins de 65 ans ne sont que rarement atteints de la démence, environ un tiers des personnes âgées de 90 ans et plus en souffrent. La probabilité d’être atteint de la démence est à peu près la même pour les hommes que pour les femmes. Si le nombre de femmes souffrant de l’Alzheimer est toutefois plus élevé (environ 70%), cela est dû principalement à leur plus longue espérance de vie.  

Traitement et thérapie

Jusqu’à ce jour, la démence est incurable. Il existe toutefois deux approches de thérapie: d’un côté, un traitement médicamenteux peut permettre de retarder la perte de facultés intellectuelles. D’autre part, les formes de thérapies non-médicamenteuses, telles que l’entraînement de la mémoire, l’art-thérapie, le sport ou les jeux peuvent combattre l’isolement et renforcer l’estime de soi.

La démence, cause principale d’handicap pour les personnes âgées

La démence est une des causes principales de handicap chez les personnes âgées. La maladie entraîne d’énormes conséquences physiques, psychiques, sociales et économiques pour les personnes concernées ainsi que pour leurs proches, leurs soignants, la société.

Texte: Patrick Gunti - 07/2012

Traduction: MyH - 10/2012

Photos: pixelio.de