SLA et nutrition

Une alimentation saine est un facteur très important. (M.E./pixelio)
Une alimentation saine est un facteur très important. (M.E./pixelio)

Sandra Schadeck, elle-même atteinte de la SLA, et le Dr Carsten Hager offrent leurs conseils en termes de nutrition, de thérapie et de sport pour les personnes atteintes de la SLA. Dr Hager est lui aussi atteint de la SLA depuis quinze ans, et a largement contribué au développement et à la recherche sur l’emploi de la vitamine E.  

Conseils alimentaires

L’effet de la vitamine E est amplifié par les flavonoïdes, contenus dans notre alimentation. On les retrouves surtout dans les petits fruits, mais aussi dans les myrtilles, les pommes, les oignons, le thé (en particulier le thé vert), le cacao (et aussi dans le chocolat) et le vin rouge.

Les patients atteints de la SLA ont un besoin accru en protéines. Les aliments d’origine animale, tels le poisson, la viande et les œufs, sont particulièrement riches en protéines. Une portion quotidienne de séré, de 200 à 250 g, auquel on ajoute un peu de lait, de sucre vanillé et des fruits, couvre une grande partie des besoins quotidiens.

Conseils thérapeutiques

Indépendamment de l’état ou du stade de la maladie, la gymnastique est nécessaire pout tous. Des exercices isométriques ainsi que des mouvements des articulations sont particulièrement recommandés.

La mort de neurones dans la moelle épinière entraîne une perte d’axones. Un axone innerve entre 200 et 1000 fibres musculaires ; cependant, seule une partie du muscle en bénéficie, non le muscle en entier.   

Des exercices de gymnastique peuvent permettre de sauver une partie des fibres musculaires affectées. Les exercices devraient être effectués deux fois par jour, et durer au maximum une demi-heure. Tous les muscles doivent être exercés, et non seulement ceux se trouvant dans les zones affectées. De plus, aucun appareil ne devrait être utilisé.

Au début de la maladie, il est souvent possible de continuer à exercer le vélo, la randonnée et la nage. Il faut cependant éviter à tout prix les efforts excessifs. Les bains, saunas et massage sont strictement déconseillés. Tous les symptômes de paralysie bulbaire doivent être traités simultanément par des traitements de logopédie et de gymnastique respiratoire. Les crises de larmes et de rires ainsi que des bâillements excessifs sont d’autres symptômes de la SLA.

Soins cutanés

Les personnes atteintes de la SLA subissent fréquemment des changements de la peau, qui ne sont toutefois pas visibles à l’œil nu. Ces changements se manifestent par une diminution de l’élasticité de la peau, un léger œdème, un gonflement des membranes basales ainsi qu’un épaississement des parois vasculaires.

Texte: Sandra Schadeck / Dr. Hager

Traduction: MyH - 10/2012

Photo: pixelio.de
 

Pour en savoir plus

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!