Alimentation et SEP

En cas de SEP, il est indiqué d’adopter une alimentation consciente et équilibrée qui couvre les besoins en vitamines, minéraux, oligo-éléments et en substances végétales secondaires. (Photo: Pixabay.com)

Il n’existe pas de régime alimentaire qui prévienne ou guérisse la SEP. Mais une alimentation saine et équilibrée peut prévenir les processus inflammatoires, ce qui peut déjà avoir un effet positif sur les symptômes caractéristiques de la SEP.

Aucune preuve scientifique n’est venue attester qu’une certaine alimentation soit susceptible de soulager ou de guérir la SEP. C’est pourquoi il convient d’aborder avec beaucoup de discernement les régimes proposés pour les patients concernés. Il est toutefois indiqué d’adopter une alimentation consciente et équilibrée qui couvre les besoins en vitamines, minéraux, oligo-éléments et en substances végétales secondaires. Consommez pour cela beaucoup de céréales, fruits et légumes, des produits laitiers en quantité suffisante et régulièrement du poisson. La viande et les graisses animales par contre ne devraient apparaître que rarement dans vos menus.

SEP – Les fibres alimentaires contre la constipation

Un intestin paresseux est caractéristique de la SEP. Les fibres aident à stimuler le transit intestinal et mettent fin à une constipation déjà pénible. Les céréales comme le millet, le seigle, l’épeautre et l’avoine, mais aussi les fruits, les légumes et les légumes secs comme les petits pois, les haricots et les lentilles sont de bons fournisseurs de fibres.

SEP – Le poisson contre les inflammations

L’acide eicosapentaénoïque (EPA) est l’acide gras polyinsaturé auquel les experts attribuent une action anti-inflammatoire. Les poissons gras comme le saumon, le maquereau et le hareng en contiennent une grande quantité. Il est donc recommandé d’en consommer régulièrement deux fois par semaine.

SEP – Attention aux graisses d’origine animale

Vous devriez par contre supprimer largement la viande, les charcuteries, le beurre et les œufs. En effet, les graisses animales présentes dans ces aliments contiennent de l’acide arachidonique qui peut favoriser les inflammations dans l’organisme. Vous pouvez les remplacer par une solution végétale, par exemple par du tofu. Les huiles végétales ne comprennent pas d’acide arachidonique et sont donc recommandées pour les personnes concernées par la SEP.

Vous devriez parler avec votre médecin avant de changer votre alimentation. Si un changement d’alimentation devait vous poser des problèmes, vous pouvez aussi vous faire aider par un nutritionniste.

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!

Liens relatifs à cet article