Lorsque le diabète touche les yeux

Il est essentiel de consulter un ophtalmologue si vous constatez une diminution, même faible, de votre acuité visuelle. (Photo: Pixabay.com)

Plus le diabète est présent depuis longtemps, plus la probabilité qu’il entraîne des répercussions au niveau des yeux est élevée. Les personnes avec un diabète sucré de type 1 et de type 2 sont affectées de façon similaire.

L’œil humain permet la vue, l’un de nos sens clés. Mais une bonne vue ne va pas de soi. L’âge ainsi que certaines maladies chroniques comme le diabète peuvent notamment induire des altérations oculaires susceptibles d’affecter la vue, telles que la cataracte et le glaucome, la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou les maladies de la rétine liées au diabète.

Le Dr méd. Dr phil. Daniel Barthelmes, privat-docent et médecin-chef à la clinique ophtalmologique de l’hôpital universitaire de Zurich, nous explique pourquoi les personnes diabétiques doivent impérativement garder un œil sur leur vue.

Les personnes diabétiques doivent surveiller de nombreux points, pourquoi les yeux en font-ils partie?

Chez presque toutes les personnes diabétiques, en particulier lorsque la maladie est présente depuis longtemps, nous constatons des modifications de la rétine. L’œil est l’organe le plus fréquemment et le plus rapidement touché par les dommages dus au diabète. Les rétinopathies diabétiques peuvent entraîner un handicap visuel grave, voire même la cécité. C’est pour cette raison qu’il est si important que les personnes diabétiques soient rendues attentives à leurs yeux.

Comment les personnes diabétiques peuvent-elles reconnaître une maladie au niveau des yeux?

Il peut s’écouler plusieurs années avant qu’un patient touché ne remarque un trouble de la vision, et c’est justement le problème! Au début de la maladie diabétique, les patients ne constatent en général aucune détérioration, bien que des modifications puissent déjà être décelées lors d’un examen ophtalmologique. Il peut aussi arriver que la vue se dégrade lentement sur plusieurs semaines ou plusieurs mois. Consultez d’urgence un ophtalmologue si vous constatez une diminution, même faible, de votre acuité visuelle.

Des contrôles réguliers de la vision doivent avoir lieu pour pouvoir dépister les modifications le plus tôt possible. (Photo: Pixabay.com)

Quand les personnes diabétiques doivent-elles prendre rendez-vous chez l’ophtalmologue pour un contrôle de routine?

Les études ont montré que les patients peuvent déjà présenter des modifications de la rétine au moment du diagnostic du diabète. C’est pourquoi nous vous recommandons de faire contrôler vos yeux dès que le diagnostic est posé. Lors de la prise du rendez-vous, il est important de mentionner que vous êtes diabétique. L’ophtalmologue pourra ainsi évaluer l’urgence du contrôle de façon appropriée et vous obtiendrez en règle générale rapidement un rendez-vous. Une autre possibilité est que le médecin de famille oriente directement le patient ou la patiente.

Comment annoncez-vous le diagnostic au patient?

J’explique au patient que les petits vaisseaux sanguins et le tissu nerveux du fond de l’œil se sont modifiés en raison du diabète. Si ces modifications ne sont pas traitées, elles peuvent entraîner de graves troubles de la vision. Toutefois, si nous pouvons intervenir suffisamment tôt, la vue peut souvent être longtemps conservée à un bon niveau, voire même être améliorée. Le diabète est une maladie chronique. Les patients doivent donc tous les jours entreprendre quelque chose et penser à de nombreux éléments. Ce n’est pas toujours facile, mais cela en vaut la peine! Vous augmentez ainsi votre qualité de vie, pouvez rester plus longtemps dans la vie active et pouvez pleinement apprécier le temps passé avec votre famille et vos amis.

Que pouvez-vous conseiller aux personnes diabétiques?

Le b.a.-ba est de bien contrôler sa glycémie et sa pression artérielle. Mieux elles sont contrôlées, plus les effets sur les possibles maladies secondaires seront positifs. De plus, je leur conseille d’intégrer des activités physiques à leur quotidien. La marche normale, le vélo ou monter les escaliers suffisent. Une personne physiquement active soutient l’équilibrage de sa glycémie ainsi que son bien-être. De plus, des contrôles réguliers de la vision doivent avoir lieu pour pouvoir dépister les modifications le plus tôt possible.

L’interview a été menée par Bayer (Schweiz) AG.

Texte: Tribune médicale public – 12/2017

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!