Des exercices simples à faire chez soi

L’activité physique régulière contribue à bien à gérer le diabète.

La maladie métabolique qu’est le diabète se présente sous deux formes, le type 1, où l’organisme ne produit plus d’insuline du tout, et le type 2, nettement plus fréquent, où seule la régulation de l’équilibre glycémique est affectée.

Les diabétiques de type 1 sont tributaires à vie de l’administration d’insuline, alors que dans le diabète de type 2 la prise en charge initiale se fonde sur une alimentation équilibrée à laquelle s’ajoute une activité physique régulière. Au quotidien, ces règles de vie peuvent être difficiles à respecter. Une nouvelle brochure proposant des mouvements simples à faire chez soi vous facilitera la tâche.

Il est admis unanimement qu‘une activité physique régulière a des effets bénéfiques sur le bien-être en général et sur la santé mentale. Chez les diabétiques de type 2 notamment, bouger régulièrement prend une importance particulière. Les personnes actives ont ainsi une approche moins négative de la maladie diabétique et une impression moins marquée d’être malades.

Du point de vue médical, l’activité physique est avant tout bénéfique pour l’équilibre métabolique (glycémie, pression artérielle, cholestérol, etc.), l’objectif étant de réduire le risque de maladies liées au diabète, telles qu’infarctus et AVC. Bouger cinq fois 30 minutes par semaine peut ainsi influencer favorablement l’évolution du diabète et avoir un effet bénéfique sur la santé en général. Dans ce contexte, il est important d’opter pour des exercices auxquels on prend plaisir et de veiller à ne pas faire d’excès, car le plaisir est le meilleur gage de durée.

Nouvelle brochure

Pour vous aider, DiabèteSuisse, en collaboration avec physiobern (www. physiobern.info) propose une nouvelle brochure : «Diabète et mouvement – Exercices à faire chez soi». Vous y trouverez différents exercices de culture physique simples à exécuter chez vous selon vos disponibilités. Les exercices permettent de travailler:

1) votre équilibre, primordial pour une marche assurée et pour la prévention des chutes.
2) votre force des bras et des épaules, des jambes et des fesses, ainsi que du dos et de l’abdomen, ce qui permet de prévenir les mauvaises positions et les douleurs.
3) votre mobilité pour garder votre capacité à exécuter les gestes de la vie quotidienne et rester autonome.
4) vos pieds, ce qui est très important car c’est un des principaux points faibles du diabétique. Un entraînement régulier permet de constater des progrès après seulement quelques semaines.

Aide et soutien

L’activité physique régulière contribue à bien à gérer le diabète. Des programmes encadrés d’activité physique (p. ex. www.diafi t.ch) donnent les meilleures chances de tirer bénéfice d’une activité physique, notamment parce qu’il est plus motivant de pratiquer en groupe.

Naturellement, vous trouverez aussi aide et conseil auprès des conseillers(ères) diplômés de l’association régionale du diabète la plus proche de chez vous, de même qu’auprès de votre physiothérapeute et de votre médecin traitant.

Texte : DiabèteSuisse / Tribune Médicale public 3/2016