Le diabète, un mal très répandu

Une aide-soignante mesure le taux de glycémie d'une dame âgée.
Le diabète est une maladie du métabolisme.

Définition: trouble chronique du métabolisme glycémique

Le diabète est aussi connu sous le terme latin 'diabetes mellitus', signifiant diabète sucré.

Les premiers signes peuvent se manifester par des taux élevés de glycémie (taux de sucre dans le sang). Il en résulte une fatigue ainsi qu’une perte de capacité de concentration et de performance. Le diabète se caractérise par une perte importante de fluide, entraînant ainsi une soif intense. Il existe quatre types de diabète:

- Diabète de type 1
Maladie auto-immune; touche environ 5% des personnes diabétiques.

- Diabète de type 2
Caractérisé par une résistance à l’insuline; touche environ 95% des personnes diabétiques.

- Diabète de type 3
Types de diabète moins fréquents, résultant d’une maladie ou d’autres facteurs

- Diabète gestationnel
Se manifeste au cours de la grossesse, et disparaît normalement après l’accouchement.

Causes: production insuffisante d’insuline ou résistance à l’insuline

Le glucose est une source d’énergie pour le corps et est acheminé vers les cellules par l’insuline, une hormone produite par le pancréas. Le diabète survient lorsque ce processus ne peut être assuré. Les causes varient toutefois d’un type de diabète à l’autre.

Type 1: cette maladie auto-immune survient lorsque les cellules bêta pancréatiques, qui sécrètent l’insuline (indispensable pour l’utilisation du glucose dans l’organisme), sont détruites par le système immunitaire. L’organisme ne peut plus produire d’insuline.

Type 2: Chez les personnes atteintes d’un diabète de type 2, soit le pancréas n’est plus en mesure de produire suffisamment d’insuline, soit l’organisme ne peut l’utiliser de façon efficace. Il est alors question de résistance à l’insuline. Ce type de diabète se manifeste surtout chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Au cours des dernières années, les experts ont toutefois constaté une augmentation des cas de diabète de type 2 chez les enfants et adolescents souffrant de surpoids. Le surpoids et la sédentarité sont les facteurs principaux du diabète de type 2.

Type 3: Le diabète de type 3 est déclenché par des facteurs plus rares, tels que des éléments d’origine environnementale (par exemple substances toxiques ou produits chimiques), ou autres causes inconnues.

Diabète gestationnel: Ce type de diabète apparaît généralement au cours du dernier trimestre de la grossesse, et disparaît après l’accouchement. Les principaux facteurs de risque sont l’âge, le surpoids ainsi que des facteurs génétiques.

Traitement et thérapie: mouvement et alimentation équilibrée

Type 1: Les personnes souffrant du diabète de type 1 dépendent d’injections quotidiennes d’insuline, et ce pendant toute leur vie. Il n’existe à ce jour aucune possibilité de guérison. La dose nécessaire est calculée en fonction des taux de glycémie actuels, et peut être administrée au moyen d’un stylo à insuline ou d’une pompe.

Type 2: Le traitement du diabète de type 2 consiste en grande partie à suivre un régime alimentaire équilibré et à pratiquer une activité physique de façon régulière. Si de telles mesures ne suffisent pas à normaliser les taux de glycémie, l’administration de tablettes ou une thérapie à l’insuline peuvent s’avérer nécessaires.

Type 3: Le traitement de ce type de diabète, ainsi que ses chances de réussite, dépendent principalement de l’élément déclencheur. Les thérapies doivent être adaptées de façon individuelle.

Diabète gestationnel: Lorsqu’il n’est pas traité, un diabète de grossesse représente un risque pour la santé de la mère et de l’enfant. Il est essentiel d’effectuer régulièrement des contrôles de glycémie au cours de la grossesse. Un régime alimentaire approprié, ou dans certains cas des injections d’insuline, peuvent suffire à rétablir les taux de glycémie et permettre d’éviter des conséquences indésirables pour la mère et l’enfant.

Pour assurer une bonne transition vers de nouvelles habitudes de vie, toutes les personnes souffrant du diabète, peu importe le type, doivent faire l’objet d’un suivi médical et pouvoir bénéficier de l’avis d’un nutritionniste, afin de déterminer le régime alimentaire le mieux adapté à la situation.

Complications résultant du diabète

En fonction de la gravité et du type de diabète, les assurances sociales peuvent déterminer si une personne peut bénéficier d’une rente AI. Pour de plus amples informations, cliquer ici.

Dans certains cas, le diabète peut engendrer une charge financière difficile à assumer. Il est important de vérifier si les frais encourus par les traitements ou les moyens auxiliaires peuvent être pris en charge.

Un diabète non traité peut donner lieu à de nombreuses complications, telles que maladies cardio-vasculaires, ou encore la «jambe du fumeur», qui peut mener à une amputation, ou autres troubles affectant les reins, les yeux ou le système nerveux.

Texte: Maggie Plattner / Simon Müller - 11/2012
Traduction: MyH – 07/2015