My Survival Story

My Survival Story – des histoires vécues qui changent le monde des personnes atteintes du cancer

A ce jour, le défi d’ordre psychologique que représente un diagnostic de cancer est sous-estimé. Cela peut paraître étonnant, lorsque l’on tient compte du fait que chez 80% des personnes atteintes de cancer, le stress et l’angoisse sont des réactions souvent évoquées. My Survival Story («mon histoire de survie») est une organisation à but non-lucratif mise sur pied dans le but de venir en aide aux patients cancéreux et de les inspirer à mieux gérer leur situation, en partageant des récits et témoignages de personnes ayant survécu au cancer.

Le cancer – au-delà de l’enjeu médical

Tandis que des millions sont investis dans les soins intensifs et les examens coûteux, on constate de nombreuses lacunes dans les soins d’ordre psycho-social apportés aux personnes atteintes du cancer. Cela est étonnant, car ces patients souffrent fréquemment de symptômes liés au stress et à l’angoisse engendrés par cette maladie.

L’angoisse – fidèle au rendez-vous

Pour la plupart des patients et leur famille, un diagnostic de cancer provoque souvent un choc majeur. Outre les soins intensifs, le stress et l’angoisse font souvent partie du quotidien de ces personnes. D’un jour à l’autre, les patients sont confrontés à de nombreuses questions existentielles, telles que : «Vais-je mourir bientôt? qu’arrivera-t-il à mon conjoint, à mes enfants? pourrai-je en guérir un jour?» Autant de questions qui subsistent, même lorsque les traitements sont terminés. En particulier lors des examens de routine, les patients sont constamment rappelés à leur situation. Pour la plupart d’entre eux, de tels examens ne sont pas faciles à vivre.

Les effets négatifs des statistiques anonymes

Le cancer est une terrible maladie dont les taux de survie ne permettent guère d’entretenir un espoir de guérison. Les patients sont confrontés à ces statistiques, ce qui peut provoquer des effets traumatiques. Un tel état d’esprit ne peut être très propice au processus de guérison.

Pour les patients atteints d’un cancer, My Survival Story a le pouvoir de changer le monde

Lorsque Martin Inderbitzin, le créateur de My Survival Story, s’est vu diagnostiquer un cancer du pancréas, il comprit ce que signifiait être confronté aux statistiques. Il a rapidement pris conscience du pouvoir que présentaient les histoires de vie d’individus ayant défié les statistiques, et que celles-ci exerçaient un énorme impact positif sur son bien-être mental.

S’appuyant sur sa propre expérience, Martin a décidé de recueillir d’inspirantes histoires de survie et de les rendre accessibles à d’autres patients. C’est ainsi qu’il créa, en 2014, l’organisation sans but lucratif MySurvivalStory.org. Depuis, il s’affaire à documenter des survivants provenant de 4 pays différents, suscitant une réaction très positive grâce à la présence de son initiative sur internet.

Ce projet est également ouvert à d’autres patients, leur permettant de partager leurs histoires sur Instagram grâce au mot-clic #mysurvivalstory. Les producteurs de film sont aussi invités à soumettre leurs vidéos. Le projet My Survival Story est rendu possible grâce au soutien de ProHelvetia et à l’engagement de nombreux bénévoles.

Texte: Martin Inderbitzin 12/2015
Traduction: MyH