L’arthrose: qu’est-ce que c’est, et comment peut-on la traiter?

Une diminution de la capacité de mouvement des articulations et inflammation et déformation des articulations font partie des séquelles de l’arthrose. (Photo: pixabay.com)

L’arthrose est une maladie dégénérative qui se caractérise par une atteinte du cartilage, touchant environ 600 000 personnes en Suisse. Cette maladie est souvent liée à l’âge, mais peut également survenir à la suite d’une blessure aux articulations, ce qui entraîne une pression trop élevée sur le cartilage, précipitant ainsi sa dégénérescence.

Avec le temps, les lésions subies par le cartilage sont telles qu’il n’est plus possible de les guérir. L’apparition de l’arthrose demeure toutefois un processus complexe dont les chercheurs n’ont pas encore élucidé tous les aspects. Il semble cependant que certains facteurs héréditaires soient plus favorables au développement de l’arthrose.

Apparition de l’arthrose

L’arthrose se manifeste par une dégradation du cartilage. Avec le temps, l’usure du cartilage se poursuit et peut même mener à une perte du cartilage, entraînant des atteintes importantes au niveau des capsules articulaires, de la membrane synoviale ou des muscles entourant l’articulation. Cette condition peut entraîner une diminution de la mobilité du patient, voire une raideur des articulations, ou encore de fortes inflammations pouvant causer douleur et déformation des articulations. Chez certains patients, la maladie se développe parfois sans aucun autre symptôme, bien qu’une radiographie permette de constater une détérioration des articulations dès les premiers stades de la maladie. D’autres patients toutefois souffrent de douleurs importantes, sans que la maladie n’ait encore été détectée. Les symptômes varient beaucoup d’un individu à l’autre.

Les premiers signes

Dans certains cas, l’arthrose se manifeste à la suite d’une déchirure des ligaments ou d’une lésion au ménisque. Cette blessure peut accélérer l’usure du cartilage, entraînant une détérioration plus rapide. La structure du cartilage se modifie, en ce qu’elle se durcit ou s’épaissit. Le cartilage quant à lui devient de plus en plus mince, souvent sans que le patient s’en aperçoive.

L’arthrose évolue souvent en poussées, soit des épisodes caractérisés par des fortes douleurs suivis d’épisodes plus calmes. (Photo: Pixabay.com)

La deuxième phase

Il peut arriver que le patient ressente une certaine douleur lors d’une activité sportive ou d’un travail lourd. Ces douleurs disparaissent ensuite après un certain temps, mais se manifestent à nouveau au bout de quelques semaines ou quelques mois. Avec la perte progressive du cartilage, les symptômes se font de plus en plus sévères. Souvent, des kystes se forment dans les os, ceux-ci n’étant plus protégés par le cartilage. L’arthrose se propage lentement autour de l’articulation. Sans le remarquer, le patient prend une posture lui permettant d’éviter les douleurs ou les inconforts, mais qui exerce une certaine pression sur les articulations et les ligaments, ce qui entraîne bientôt d’autres douleurs.

La troisième phase

La phase avancée de l’arthrose se caractérise par une déformation des articulations et la perte quasi complète du cartilage. La mobilité est réduite et les douleurs sont presque constantes, non seulement lors de mouvements des articulations mais également lorsqu’elles sont au repos. Les inflammations font partie des symptômes fréquents et occasionnent aussi d’importantes douleurs. En raison de ces douleurs, un sommeil réparateur n’est que rarement possible, et les patients se voient faire recours à des analgésiques afin de pouvoir se déplacer, surtout lorsque l’arthrose atteint plus d’une articulation. Chez la plupart des patients, les premiers mouvements au lever sont particulièrement douloureux. Il s’agit des douleurs initiales, qui s’atténuent légèrement au fil des heures. En général, l’arthrose évolue par poussées, c’est-à-dire qu’elle se manifeste par des phases très prononcées suivies de phases moins douloureuses.

Traitement

Outre des mesures de prévention, il n’existe aucun traitement pour l’arthrose. Lorsque la maladie a atteint un stade avancé, aucune thérapie ne peut reconstituer le cartilage. De nombreux traitements permettent toutefois d’atténuer les douleurs. Chaque cas doit être traité individuellement. La thérapie consiste à lutter contre les inflammations aigues, qui entraînent souvent de fortes douleurs. Des méthodes telles que ponction articulaire ou bandages peuvent contribuer à atténuer les douleurs. Des injections de cortisone ou encore une thérapie contre la douleur à l’aide de médicaments antirhumatismaux sont autant de méthodes pouvant aussi être utilisées. Les médicaments chondroprotecteurs sont des médicaments permettant de protéger le cartilage en le lubrifiant; leur efficacité est toutefois encore contestée.

Texte : MyH – 05/2017
Traduction : MyH – 05/2017

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!

Liens relatifs à cet article