Sites de rencontre: coup de chance digitale?

Une rose est déposée sur le clavier d'un ordinateur, à l'écran, un coeur et l'inscription @ Internet. (Photo: La-Liana/pixelio.de)
Les sites de rencontre en ligne offrent aux personnes handicapées la possibilité de se présenter en mettant l’accent sur leurs facultés. (Photo: La-Liana/pixelio.de)

De nombreuses personnes sont à la recherche du partenaire idéal, et nombre d’entre elles se tournent vers les sites de rencontre en ligne. En particulier pour les personnes en situation de handicap, de tels services offrent en première ligne la possibilité d’échanger et de parler de compétences et d’aptitudes, sans faire du handicap un thème central.

Renato était assis dans son salon et regardait un match de foot à la télévision. Cette fois il ne ressentait aucune envie de s’y attarder. Il était trop souvent seul à la maison, le soir, devant la télévision. Il en avait assez.    

Des cicatrices visibles et invisibles

Il y a dix ans, Renato avait été victime d’un accident de moto. Il avait survécu, et en était reconnaissant. Mais l’accident avait laissé des séquelles, certaines visibles, d’autres invisibles. Ce sont en particulier ces dernières qui l’avaient lentement mené à mettre un terme à la longue relation qu’il avait entretenue avec sa compagne. Au cours des dernières années, il a effectué un travail sur soi qui lui a permis de surmonter les épreuves, et il croit aujourd’hui s’en être bien sorti.   

Pendant longtemps, il ignorait si ses difficultés à établir une relation étaient davantage causées par les cicatrices visibles ou plutôt par celles invisibles. Ce qu’il savait, c’est qu’il était désormais considéré comme une personne handicapée. Pour lui, cela n’était que partiellement vrai, mais il avait bien conscience que les gens le percevaient ainsi. Malgré de nombreuses opérations, son bras gauche n’était plus qu’un simple appendice, tandis qu’une plaque d’acier maintenait sa colonne vertébrale en place, il ne pouvait se concentrer pendant longtemps, et il n’avait pas de tolérance pour le bruit. Une cicatrice traversait la partie gauche de son visage et son œil avait déjà connu de meilleurs jours.

Le pouvoir de la première impression

Il s’était replié sur lui et n’avait plus tenté d’établir de nouvelles relations sérieuses. Il craignait constamment de n’être jugé qu’à son apparence. Selon l’adage populaire, on n’a jamais une deuxième chance de faire une première impression… Ses amis lui avaient souvent suggéré de tenter sa chance sur un site de rencontre. «Foutaises! j’ai beau être un célibataire et avoir de la classe, je ne suis quand même pas de l’élite!», répliquait-il avec humour à ces conseils bienveillants. Les annonces de sites de rencontre et leurs multitudes de candidats «convenables» l’énervaient au plus haut point. Toutefois, à bien y penser…

Ombre d'un couple qui s'embrasse. (Photo: inopia07/pixelio.de)
Un baiser d’un seul clic? L’essai en vaut la peine. (Photo: inopia07/pixelio.de)

Le partenaire idéal…

Dix mois plus tard: à nouveau devant son écran de télévision, occupé à zapper d’un poste à l’autre, il s’est attardé à un spot publicitaire promettant que «le partenaire idéal vous attend!» Souriant en son for intérieur, Renato se rappela les derniers mois, et la décision qu’il avait prise de s’inscrire à un site de rencontre.

Faire confiance en ses compétences

Il avait longuement parlé de lui et décrit son histoire, en passant sur quelques détails et en embellissant d’autres (qui ne faisait donc pas ainsi?). Très rapidement, des contacts se sont établis. Certains se sont révélés infructueux, d’autres ont duré plus longtemps; l’intérêt qu’il manifestait pour Alexandra devenait de plus en plus évident. Ils se sont écrits, ont d’abord parlé de leurs loisirs, de leurs intérêts en commun, de voyages, de travail et de leurs familles. Pour la première fois depuis de longues années, il prenait conscience de tout ce qu’il savait et pouvait encore faire malgré son handicap. Il réalisait qu’à de nombreux égards, il était aujourd’hui plus avancé qu’avant l’accident. Il n’avait pas uniquement changé, il s’était aussi développé.

vec le temps, les mails et les échanges devinrent plus personnels, et ce qu’il apprenait d’Alex – comme il l’appelait désormais – ses opinions, son attitude, lui plaisaient de plus en plus. Lorsqu’il se sont enfin rencontrés pour la première fois, il était extrêmement nerveux, mais aussi confiant qu’elle saurait voir au-delà de ses limitations les plus visibles, et qu’elle était en première ligne intéressée par sa personnalité, son caractère et ses facultés. Il avait eu raison. Il savait depuis le début que ce genre de site de rencontre n’offrait aucune garantie. Il avait eu de la chance, et il était fier d’avoir fait confiance en ses facultés.

   
Texte: Patrick Gunti 04/2014
Traduction: MyH – 05/2014
Photos: pixelio.de

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!