News pour personnes en situation de handicap

Lancement de la Stratégie nationale contre les maladies cardiovasculaires, l’attaque cérébrale et le diabète

lundi, 12. décembre 2016

Les maladies cardio-vasculaires, les attaques cérébrales et le diabète représentent actuellement la principale charge de morbidité en Suisse. Elles provoquent des décès prématurés et participent à la hausse croissante des coûts de la santé. Des soins centrés sur les patients, adaptés à leurs attentes et à leurs besoins permettent d’atténuer les souffrances des personnes concernées et d’améliorer leur qualité de vie. La Stratégie nationale contre les maladies cardio-vasculaires, l’attaque cérébrale et le diabète définit les besoins prioritaires pour les huit prochaines années et instaure un cadre d’action commun pour les acteurs.

En Suisse, une personne sur quatre souffre d’une maladie cardio-vasculaire, d’attaque cérébrale, de diabète ou d’une autre maladie chronique, et la tendance ne fait que s’accentuer. Si nous entendons maîtriser les grands défis que pose l’évolution démographique, ces maladies doivent faire l’objet d’une approche à la fois coordonnée à l’échelle nationale et soutenue par tous les acteurs concernés. C’est dans cette optique que des organisations1 ont œuvré sous la conduite du réseau CardioVasc Suisse et qu’il est possible aujourd’hui de présenter la «Stratégie contre les maladies cardiovasculaires, l’attaque cérébrale et le diabète, 2017 – 2024».

Accent sur la prévention et le dépistage précoce

La stratégie doit contribuer à préserver et à renforcer encore davantage la qualité de la prise en charge médicale et, par conséquent, la qualité de vie en Suisse. Elle met l’accent sur la prévention et un dépistage précoce ciblé, deux branches que notre système de santé n’encourage pas encore suffisamment. Or, c’est précisément par ce biais-là que l’on peut lutter efficacement contre les facteurs de risque. L’approche globale facilite par ailleurs la coordination des soins et permet de créer des points de jonction dans un système de santé aux nombreuses ramifications. La stratégie rassemble les forces des nombreuses organisations impliquées et vient compléter la stratégie nationale Prévention des maladies non transmissible (stratégie MNT) élaborée par la Confédération, les cantons et Promotion Santé Suisse.

Le patient au centre de la stratégie

La présente stratégie donne une vue d’ensemble de la charge de morbidité liée aux maladies cardio-vasculaires, à l’attaque cérébrale et au diabète et met en évidence les lacunes à combler dans l’ensemble du système de santé. Pour atteindre les objectifs fixés, il faut que tous les domaines de la santé soient impliqués; il y a lieu également de rechercher des solutions financièrement supportables en concertation avec d’autres secteurs, comme la formation, le social et la sécurité. A l’avenir, cela permettra de mieux répartir les ressources disponibles, de les utiliser avec plus d’efficience et donnera davantage de poids aux demandes politiques des organisations responsables. La stratégie est mise en œuvre dans l’optique des patients, ce qui signifie qu’elle est axée sur leurs besoins en matière de santé et qu’elle tient compte de leur situation souvent complexe.

Contact CardioVasc Suisse:

Pr Dr Felix Mahler
c/o Fondation Suisse de Cardiologie
Dufourstrasse 30
3005 Berne
Téléphone 079 218 34 80
f-mahler(at)bluewin(dot)ch

1 Fondation Suisse de Cardiologie, Société Suisse de Cardiologie, Union des Sociétés Suisses des Maladies Vasculaires de la Société Cérébrovasculaire Suisse et d’organisations suisses dédiées au diabète