Legs et succession

Une main de femme tient un tampon avec l'inscription 'Testament'. (Photo: Clipdealer)
En tenant compte de la Fondation MyHandicap dans votre testament, vous posez un geste important envers les personnes handicapées. (Photo: Clipdealer)

Lorsque vous rédigez votre testament, il est naturel que vous songiez en priorité à ceux et celles qui vous sont proches. Si toutefois vous ressentiez le besoin de vous engager pour une bonne cause, vous pouvez prendre des dispositions en faveur des personnes handicapées. 

Il n’est pas facile de se pencher sur les questions de succession. D’une part, il faut se confronter à la finalité de notre existence, d’autre part réfléchir aux personnes ou institutions dont nous souhaitons tenir compte dans notre testament.

Il est donc important de songer à la planification suffisamment tôt, de s’y préparer attentivement, d’avoir une vue d’ensemble sur la valeur patrimoniale et de déterminer de façon autonome les personnes que nous souhaitons favoriser.

Poser un geste d’importance

Lorsque vous ressentez le besoin de poser un geste en faveur des personnes handicapées, n’oubliez pas de tenir compte de la Fondation MyHandicap dans vos dernières volontés. Vous posez ainsi un geste d’importance tout en favorisant à long terme l’intégration sociale et professionnelle des personnes handicapées ou atteintes d’une maladie chronique.

Planification testamentaire

Par un testament, vous pouvez léguer à la Fondation MyHandicap de l’argent en espèces, des objets de valeurs, des biens immobiliers ou autres biens patrimoniaux. Pour ce faire, un testament juridiquement valable doit attester de la volonté et des arrangements légaux du testateur.    

Le testament permet de léguer un legs ou de désigner un héritier. Un legs constitue une valeur définie de façon précise, sous forme d’argent ou de biens, qui peut être attribué à une organisation telle que MyHandicap avant la répartition de l’héritage.

Assurance-vie

Une assurance-vie permet aussi de désigner un bénéficiaire, par exemple lorsqu’elle arrive à échéance. La Fondation MyHandicap devient alors bénéficiaire d’un legs d’assurance.   

Peu importe la façon dont vous souhaitez faire bénéficier la Fondation MyHandicap, nous vous assurons que ces biens ou valeurs seront investis en faveurs des personnes handicapées et de leur intégration sociale et professionnelle.

N’hésitez pas à consulter votre notaire, avocat, conseiller bancaire ou l’office des successions afin d’être renseigné de façon optimale en ce qui concerne la planification de votre succession.

M. Albert Frieder, directeur de la Fondation MyHandicap, se fera un plaisir de répondre à vos questions.    

Contact:  Dr. Albert Frieder, Tél. +41 71 911 49 49 (direct) ou par E-Mail.
 
Texte: Patrick Gunti – 12/2013
Traduction : MyH – 01/2014
Photo: Clipdealer