Les trains à planchers surbaissés : accessibles pour tous

Une dame en fauteuil roulant débarque d'un train à plancher surbaissé.
Les trains à planchers surbaissés facilitent les déplacements. (Photo : CFF)

Pour les personnes en situation de handicap, voyager avec les transports publics peut représenter un énorme défi. En ce sens, les trains à planchers surbaissés facilitent grandement les déplacements. De plus, tous les voyageurs en profitent.

Les trains ou les trams à planchers surbaissés se distinguent par leur sol particulièrement bas. Cela permet aux personnes en situation de handicap, aux personnes âgées à mobilité réduite ainsi qu’aux familles avec voitures d’enfant d’accéder facilement aux véhicules. Cette technique n’est toutefois pas une nouveauté ; en 1911, les chemins de fer New York Railways Co. ont installé des véhicules à niveau sur toute la ligne de Broadway. Cependant, depuis quelques années, les trains à planchers surbaissés font de plus en plus partie des installations standards en ce qui concerne les transports publics. Les modèles précédents, dont les planchers étaient  surélevés, ce qui rendait l’accès au véhicule difficile, seront progressivement remplacés.

Les trains à planchers surbaissés permettent de se déplacer de façon autonome

Cela vaut également pour les Chemins de fer fédéraux CFF. En conformité avec la Loi sur l’égalité pour les handicapés (LHand), les CFF garantissent progressivement la possibilité pour les personnes handicapées de se déplacer en train de façon autonome. Des ajustements sont effectués en ce qui a trait au matériel roulant, à l’infrastructure et à l’information pour les voyageurs. La loi prévoit que l’adaptation des installations et véhicules devra être complétée d’ici à la fin 2023.

En Suisse, les personnes handicapées peuvent voyager de façon autonome sur les lignes qui disposent de gares accessibles et sur lesquelles circulent des trains à planchers surbaissés. Sur les lignes régionales (FLIRT, DOMINO, DTZ, RV DOSTO, NDW, GTW), on ne retrouve aujourd’hui presqu’uniquement des trains à niveau. En outre, de plus en plus de gares ont adapté les perrons de façon à faciliter l’accès au train.

Un homme tient la porte ouverte à un passager en fauteuil roulant
Les trains à planchers surbaissés et perrons adaptés permettent aux personnes handicapées de voyager de façon autonome. (Photo : CFF)

Demander de l’aide

Les trains à deux étages, sur les lignes de trafic longue distance des CFF, permettent un accès à niveau lorsque les perrons sont de même hauteur. Selon l’arrêt en particulier, l’espace ou la différence de hauteur entre le perron et l’accès au train peut être plus ou moins grand (cela vaut aussi pour les trains régionaux de Berne et le réseau THURBO). Dans les gares d’appui, il est possible de demander une assistance. Cependant, sans inscription préalable, le passager est lui-même responsable de l’embarquement ou du débarquement. Les CFF déclinent toute responsabilité en cas de dommages ou d’accident si le passager en fauteuil roulant décide d’effectuer ces manœuvres de façon autonome.   

Call Center Handicap CFF

Le Call Center Handicap des CFF vous renseigne sur l’accessibilité des gares et des trains en plus de vous conseiller sur les trains les plus appropriés.
Le Call Center Handicap des CFF est ouvert tous les jours entre 6 et 22 heures:

Nouveauté: informations sur les relations accessibles aux personnes en fauteuil roulant sur l'horaire en ligne

Depuis octobre 2012, les informations sur l'accessibilité des relations ferroviaires aux personnes en fauteuil roulant sont disponibles sur l'horaire en ligne CFF. Cette nouvelle fonction permet aux personnes à mobilité réduite de préparer plus facilement leur déplacement. Sur chaque relation sélectionnée, on voit immédiatement si les personnes en fauteuil roulant peuvent embarquer/débarquer de manière autonome ou si elles doivent s'adresser au Call Center Handicap CFF. L'horaire en ligne affiche le statut de chaque gare d'embarquement/débarquement et le «moins bon statut» de l'ensemble du voyage est indiqué.

Factsheet: Relation accessible aux personnes à mobilité reduite

À ne pas oublier:

  • Certains véhicules à niveau disposent d’une plateforme amovible ; dans les gares où le perron et la plateforme d’embarquement sont à la même hauteur, la plateforme amovible comble ainsi l’espace entre les deux et permet un embarquement ou un débarquement sans encombre.  
  • Il n’est pas possible de garantir le remplacement d’un véhicule à niveau dans le cas où celui-ci ne serait pas en état de fonctionnement.

Voyager sans barrières. Voyageurs avec un handicap dans les transports publics.

Texte: Patrick Gunti - 10/2012

Traduction: MyH - 10/2012

Photos: SBB

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!