Amis pour la vie

Un chien, taché de blanc et de brun, fixe l'objectif de la caméra. (Photo: pg)
Les animaux domestiques, en particulier les chiens, sont de fidèles amis de l’homme. (Photo: pg)

En Suisse, on compte environ 1,4 millions de chats et plus d’un demi-million de chiens comme animaux domestiques. Les lapins, cochons d’Inde et autres rongeurs, ainsi que les poissons et les oiseaux jouissent également d’une grande popularité. Les animaux de compagnie sont particulièrement appréciés par les personnes handicapées ou les personnes âgées.

Les animaux domestiques sont devenus indispensables dans notre vie: aujourd’hui, un foyer sur quatre possède un chat tandis que 12 pour cent des ménages ont un chien. Mais de très nombreuses personnes possèdent aussi des poissons, oiseaux, lapins ou cochons d’Inde. Les raisons pour lesquelles une personne souhaite avoir un animal de compagnie sont très diverses. Si les avantages pratiques étaient autrefois au premier plan, les raisons qui mènent aujourd’hui à l’achat d’un animal de compagnie sont davantage d’ordre émotionnel. L’animal domestique vient souvent pallier à un manque au niveau relationnel ou encore peut aider à faire passer le temps. La décision est aussi parfois prise à la simple vue d’un animal: «oh, il est si mignon!».   

Peu importe les avantages que représente pour chacun l’acquisition d’un animal domestique, le fait est que celui-ci possède de nombreux aspects positifs, en particulier pour les personnes handicapées ou les personnes âgées. Il est alors juste d’affirmer que les animaux domestiques ont un effet bénéfique sur le corps et l’esprit.

Un chien pour se maintenir en forme

Un chien, par exemple, a besoin de bouger. Ainsi, une promenade quotidienne, sans égards aux conditions météorologiques, renforce le système circulatoire et le système immunitaire. Les mouvements rapides préviennent l’accumulation de kilos, et permettent d’éviter une surcharge pondérale et des complications telles que le diabète. En outre, il a été démontré que se promener à travers champs et prés entraîne des effets positifs sur le bien-être psychique.

Le chien, un précieux compagnon

Ainsi, même lorsqu’une personne doit se déplacer en fauteuil roulant,  un chien peut être un précieux compagnon. Il est important que le chien puisse bouger suffisamment et qu’il effectue aussi un certain «travail mental». Les chiens peuvent aussi être aussi formés pour des services spéciaux pour accompagner les personnes handicapées. Les plus connus sont certainement les chiens-guides pour aveugles, mais d’autres chiens sont aussi entraînés pour signaler les bruits aux les personnes sourdes; les chiens d’assistance apprennent quant à eux à ouvrir les portes, à éteindre la lumière, aident à s’habiller ou à se déshabiller ou encore à vider la machine à laver. Il est ainsi possible de gagner en autonomie, ce qui à son tour entraîne un impact positif sur le bien-être psychique.

Deux chats tigrés sont assis sur le bord d'une fenêtre et observent ce qui se passe à l'extérieur. Zwei getigerte Katzen sitzen am Fenster und beobachten das Treiben draussen. (Photo: Thomas Beckert/pixelio.de)
Les chats communiquent le sentiment d’être là pour quelqu’un. (Photo: Thomas Beckert/pixelio.de)

Le « facteur de confort »

Le « facteur de confort » entraîne aussi des effets positifs sur la santé. Chiens et chats réclament leurs soins affectueux, et il leur importe peu qu’il ait été scientifiquement prouvé que les caresses abaissent la tension artérielle et réduisent le stress.  

Faire preuve de responsabilité

Mais l’influence des animaux va au-delà de l’aspect de la santé. Pour les personnes possédant un animal de compagnie, cela signifie aussi d’avoir une tâche, d’être responsable envers un être et de pouvoir structurer son quotidien. En même temps, il s’agit de prendre en compte les besoins de l’animal et de faire preuve d’empathie.

Le sentiment de se savoir apprécié

L’aspect social n’est pas moins important. Malheureusement, il est avéré que nombre de personnes handicapées et de personnes âgées se sentent seules. En raison de restrictions physiques, il est souvent plus difficile d’établir des contacts sociaux. Certes, les animaux de compagnie ne peuvent et ne devraient pas agir en tant que substitut pour les amis et la famille. Toutefois, chiens et chats peuvent contribuer au sentiment d’être nécessaires au bien-être d’autrui. Ils sont toujours là, ils sont à l’écoute (sans toujours interrompre), ils n’ont pas de préjugés et aiment sans restriction; ils sont amis pour la vie.

Le marché des animaux de compagnie: un secteur économique important

La seule chose que chiens, chats et lapins demandent en retour est qu’on s’occupe d’eux, joue avec eux, qu’on veille à leur santé, et bien sûr, à leur bol de nourriture. Le bien-être des animaux de compagnie a son prix, ce qui doit être pris en considération avant d’acquérir un animal.  Les animaux domestiques font partie d’un secteur important de l’économie, auquel contribuent également le marché de fournitures pour animaux ainsi que les producteurs d’aliments, les détaillants, les assurances, vétérinaires ou refuges pour animaux.

Le commerce en ligne, avec ses possibilités quasi illimitées dans le domaine des animaux domestiques, est aussi en plein essor. Les personnes ne pouvant se déplacer facilement en raison de restrictions physiques apprécient que les sacs d’aliments, corbeilles pour chiens ou encore cages d’oiseaux puissent leur être livrés à domicile. Jetez un coup d’œil sur les pages shopping de MyHandicap.
 
Texte: Patrick Gunti - 01/2014
Traduction: MyH – 02/2014
Photos: pixelio.de

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!