Engagement bénévole : 4 conseils utiles

De nombreuses possibilités s’offrent à quiconque souhaite s’investir de façon bénévole. (Photo: Pixabay.com)

De nombreux projets et institutions ont été mis sur pied dans le but d’apporter un soutien aux personnes en situation de handicap, qu’il s’agisse d’une aide au quotidien ou de toute autre forme de soutien. En Suisse, environ 40% de la population participe à une activité bénévole. A cet égard, de nombreuses personnes en situation de handicap souhaitent également mettre leurs compétences à contribution et se consacrer à autrui.

Un nombre grandissant de personnes souffrant de troubles psychiques souhaite apporter leur soutien à d’autres qui, suite à un arrêt de travail pour raisons de santé, retrouvent le courage et la détermination de relever de nouveaux défis, d’entreprendre des projets et d’assumer de nouvelles responsabilités. Elles souhaitent se sentir utiles à nouveau et faire partie d’un projet à plus grande échelle.

D’autres personnes souffrant d’un handicap physique ou de déficience mentale peuvent également apporter une contribution précieuse à divers projets de bénévolat. Les façons de s’investir et de s’engager sont tout aussi variées et diversifiées que les compétences et capacités des personnes souhaitant apporter leur aide.

Conseil #1 : s’engager en faveur d’autrui

Se consacrer à autrui ne nécessite pas toujours de devoir fournir de grands efforts. A titre d’exemple, il est possible d’effectuer des visites auprès de personnes âgées, qu’elles soient en institutions ou vivent dans la solitude de leur maison. Une personne en situation de handicap physique peut tout à fait tenir compagnie à une dame âgée et jouer aux cartes ou à tout autre jeu de société, ou encore l’accompagner lors d’une promenade dans le quartier. Ces possibilités offrent un changement très apprécié de la routine quotidienne.

Des conversations animées ou encore une visite au café peuvent aussi contribuer à rendre un après-midi très agréable. Et pourquoi pas faire les courses pour une personne âgée qui ne peut plus se déplacer facilement? Effectuer d’autres petites tâches de ménage peut aussi s’avérer d’un grand soutien, par exemple plier ou repasser le linge, faire la lessive, ou s’occuper des animaux domestiques.

Les personnes souhaitant s’engager auprès des plus jeunes peuvent par exemple offrir leur temps à un jardin d’enfants. Les enfants seront certainement ravis de se faire raconter une histoire, de faire du bricolage ou encore de connaître de nouveaux jeux. Ainsi, une personne en fauteuil roulant peut tout à fait accompagner un enfant dans l’apprentissage de la lecture, ou une personne malvoyante raconter des histoires palpitantes.

D’autres projets, tels que le lancement d’une campagne afin de ramasser des fonds pour les plus démunis, constituent également des possibilités intéressantes. Afin que le projet soit une réussite, certains aspects doivent être pris en compte: à qui la campagne s’adresse, dans quel contexte se situe-t-elle, et de quelle façon les donateurs potentiels peuvent être abordés.

De telles activités bénévoles permettent aux personnes sans handicap, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes, de prendre la mesure de tout ce qu’une personne en situation de handicap est capable d’accomplir.

Une promenade constitue une belle occasion de tenir compagnie à une personne seule. (Photo: Pixabay.com)

Conseil #2 : Donner des cours

Une autre option consiste à donner des cours. Une telle activité permet à une personne en situation de handicap de pouvoir démontrer par l’exemple qu’il est important de ne pas perdre espoir ni courage. De tels conseils peuvent être particulièrement utiles pour les personnes ayant dû se rebâtir une existence suite à un accident.

Ces cours de motivation peuvent leur aider à mieux gérer leur quotidien ainsi que démontrer que bien des choses sont encore possibles malgré un handicap. Par exemple, une personne étant venue au monde sans jambes peut malgré tout apprendre à faire du skateboard ou une autre activité pouvant sembler à première vue inaccessible.

Ainsi, une personne avec un handicap physique peut, grâce à ses expériences, partager de manière authentique comment vivre au quotidien avec un handicap. Un tel témoignage peut inspirer de nombreuses personnes à ne pas abandonner leurs objectifs. Pour cette raison, avoir la possibilité de proposer un cours ou un atelier constitue une façon enrichissante de s’engager en faveur d’autrui.

Conseil #3 : Devenir assistant.e

Selon le degré du handicap avec lequel une personne vit, une assistance bénévole est possible dans de nombreux cas. La «Table Suisse» se réjouit toujours de tout soutien lorsqu’il s’agit de distribuer des repas aux plus démunis ou d’apporter des repas au domicile de personnes ne pouvant pas se déplacer.

Les organisations d’aide aux personnes sans domicile fixe sont également toujours reconnaissantes de pouvoir compter sur l’appui des bénévoles. Ceux-ci peuvent participer à la préparation et à la distribution des repas. Une autre façon de s’engager bénévolement consiste à offrir son aide aux agriculteurs dans la période des récoltes.

Conseil #4 : Aider lors d’événements

De nombreux événements culturels offrent aussi la possibilité de s’engager bénévolement. Il est possible, par exemple, de distribuer des boissons ou des bouchées, ou encore les programmes lors d’événements plus importants. Les assistants bénévoles peuvent aussi informer les visiteurs sur les diverses activités, indiquer les places de parking, ou répondre à toute autre question.

En particulier pour les adolescents ou jeunes adultes, les festivals jeunesse peuvent offrir une occasion de s’investir tout en faisant la connaissance d’autres personnes de leur âge et partageant les mêmes intérêts.

Enfin, lorsqu’une personne souhaite offrir son temps ou ses compétences en faveur d’autrui, il s’agit d’en faire l’expérience, tout en sachant cerner où se situent les limites. D’abord et avant tout, il est important d’être honnête avec soi-même, et de s’intéresser à des activités qui soient dans le domaine du réalisable.

Texte : myh – 06/2017
Traduction : myh – 09/2017

Pour en savoir plus

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!