La maison intelligente

Un doigt glisse l'icône représentant une maison sur l'écran d'un smartphoe. (Photo: ClipDealer GmbH)
L’habitat intelligent peut améliorer la vie des personnes âgées ou handicapées. (Photo: ClipDealer GmbH)

L’habitat intelligent, parfois appelé Smart Home ou Smart Living, est un concept qui fait référence au confort et à la sécurité désormais réalisables grâce aux toutes dernières avancées technologiques. Les personnes handicapées ou les personnes âgées peuvent également bénéficier d’un habitat intelligent leur permettant d’habiter le plus longtemps possible dans leur cadre de vie habituel.

Le terme « habitat intelligent » désigne les procédés et systèmes techniques en fonction dans un espace habitable. L’objectif final d’un tel concept consiste à diminuer la consommation d’énergie tout en augmentant la flexibilité, la sécurité et le confort. Un tel système nécessite une organisation centrale et l’automatisation des installations techniques à l’intérieur d’une maison ou d’un bâtiment.     

Ambient Assisted Living (AAL)

Le programme Ambient  Assisted Living (AAL) correspond à un aspect particulier de l’habitat intelligent, et a été élaboré dans le but de développer des méthodes, concepts, produits, services et systèmes électroniques susceptibles d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées ou handicapées.

Le programme AAL propose ainsi une réponse aux nombreux défis imposés par le développement démographique. Les personnes âgées, tout comme les personnes handicapées, devraient avoir la possibilité de maintenir leur autonomie aussi longtemps que possible et ceci dans leur cadre de vie habituel.

L’habitat intelligent n’est pas une vision de l’avenir

Il n’y pas encore si longtemps, le terme « habitat intelligent » semblait sortir tout droit d’un film de science fiction. Une rapide évolution des nouvelles technologies ainsi qu’un énorme travail de recherche ont fait en sorte que l’habitat intelligent et les divers systèmes d’AAL sont devenus de plus en plus accessibles à la population.

Aujourd’hui, il existe des modèles d’habitats intelligents qui permettent, de manière précise et en fonction des besoins, de régler le chauffage, l’éclairage, les appareils électroménagers, d’ajuster les stores en fonction de l’orientation des rayons du soleil, d’adoucir la tonalité de la sonnette d’entrée lorsque les enfants dorment, ou encore d’améliorer la protection contre le vol ou les incendies. Quelqu’un qui aura oublié de fermer les fenêtres recevra un texto tandis que la machine à laver se mettra automatiquement en marche lorsque les tarifs sont au plus bas.

Deux lampes devant une fenêtre. (Photo: CFalk/pixelio.de)
Les systèmes d’habitat intelligent permettent entre autres de régler l’éclairage en fonction des besoins. (CFalk/pixelio.de)

Gestion centrale du système domotique

Le concept d’habitat intelligent comporte de nombreux aspects qui relèvent d’un grand intérêt pour les personnes âgées ou handicapées. Le domaine de la domotique englobe les systèmes de surveillance, de gestion, de réglage ou d’optimisation dans les bâtiments. Cela inclut la gestion centrale de l’éclairage, des stores, du chauffage ou des systèmes d’alarme, le tout à partir d’une tablette ou d’un Smartphone.  

Le système domotique permet de régler, de programmer et de mettre en réseau les appareils électroménagers tels que machine à café, réfrigérateur ou autre. Les personnes handicapées, souvent limitées dans leurs possibilités de déplacement, pourront ainsi bénéficier de mesures venant alléger leur quotidien. Cela vaut également pour les appareils électroniques de divertissement, où tout le matériel tels que films, photos ou musique peut être télécommandé partout dans la maison.

Système d’alarme pour les urgences

Les domaines des soins et de la médecine pourront aussi bénéficier de ces développements. Le programme d’Ambient Assisted Living (AAL) propose également des solutions de communication pour faciliter les contacts entre patients (personnes âgées ou handicapées), soignants et médecins, ainsi que des systèmes d’alarme ou des détecteurs de chute ou de mouvement. Ces développements pourront également bénéficier à de nombreux domaines, tels que les méthodes de prévention, de diagnostic et de thérapie.

Ce sujet vous intéresse-t-il ? Nous vous proposerons prochainement d’autres articles portant su le thème d’Ambiant Assisted Living.

 

Texte: Patrick Gunti - 07/2013
Traduction: MyH – 07/2013
Photos: ClipDealer GmbH, pixelio.de

Vous avez des questions? N'hésitez pas à poser vos questions sur notre forum!