L’environnement de travail pour les personnes handicapées

Plan de travail à hauteur réglable. (Photo: www.kaiserkraft.ch)

Les personnes en situation de handicap sont souvent confrontées à la difficulté de trouver un travail dont l’environnement ne les empêche pas d’effectuer leur travail.

Seul un espace de travail sans obstacles permet aux personnes en situation de handicap d’effectuer leur travail sans contrainte. Les employeurs doivent mettre en œuvre des mesures qui correspondent aux besoins de leurs employés.

Difficultés au jour le jour

Le bureau est l’endroit où de nombreuses personnes se rendent pour travailler. Pour que celui-ci soit accessible à tous les employés, un minimum de conditions doivent être remplies. Entre autres, les personnes en fauteuil roulant doivent disposer de la possibilité de se déplacer partout au sein de l’immeuble. Les obstacles se manifestent là où cette liberté de mouvement n’est pas réalisable. Les meubles de rangement, les appareils électriques et les interrupteurs doivent être situés à une hauteur accessible. Une place de travail sécuritaire et fonctionnelle constitue une des conditions essentielles pour favoriser une performance optimale des employés.

Les caractéristiques les plus importantes d’un environnement de travail accessible doivent inclure:

-    Chaise de travail ajustable et ergonomique
-    Toilettes accessibles et adaptées, tenant compte de la hauteur et de la profondeur nécessaires
-    Dimensions des espaces : la largeur des passages doivent mesurer min. 90 cm
-    Portes : ouverture automatique ou facilitée
-    Fauteuils roulants : largeur min. 1,10cm, profondeur min. 1,40cm
-    Recouvrement des sols : solide, antistatique et antidérapant
-    Espaces extérieurs : élévation des rampes max. 6%, places de parking pour handicapés

A titre d’exemple, le plan de travail illustre ce genre d’installations: un établi à hauteur réglable, qui offre suffisamment d’espace pour les jambes ou pour un fauteuil roulant. La hauteur réglable permet d’ajuster le plan de travail aux besoins de l’individu, voire de réaliser diverses étapes de travail dans un seul lieu. Une manivelle facile à manœuvrer permet d’ajuster la hauteur sans difficulté. Un espace suffisant autour de la table d’au moins 1.50m X 1.50m doit permettre à un fauteuil roulant de pouvoir y circuler librement.

Pour les personnes aveugles ou malvoyantes, d’autres caractéristiques doivent être prises en compte. Par exemple, une installation spéciale sur les ordinateurs et les téléphones est nécessaire. Les claviers doivent être équipés de caractères Braille. Les dimensions du moniteur doivent mesurer au moins 21.3 po tandis que l’ordinateur doit être équipé d’un logiciel permettant d’agrandir l’affichage. Un lecteur d’écran, une imprimante braille et des écouteurs viennent compléter l’équipement.

La situation légale en termes de postes de travail adaptés aux besoins de personnes handicapées

Selon la loi en vigueur sur le droit de superficie, les espaces de travail doivent être conçus de sorte à être accessibles pour tous. Bien que de telles installations puissent représenter un investissement initial plus important, cette planification permet d’éviter des travaux d’adaptation ultérieurs. Les espaces de travail doivent être favorables à la sécurité et la santé des personnes handicapées. La loi en vigueur stipule que les employeurs ont l’obligation de mettre en œuvre les mesures permettant d’intégrer les personnes handicapées dans leur milieu de travail.

Texte : MyH 08-2015
Traduction : MyH 10-2015