S’enregistrer ici pour rédiger une contribution. Pour les utilisateurs enregistrés, se connecter dans le champ supérieur droit.

Mes angoisses peuvent-elles remonter aux bombardements des années 40-42 ?

Le statut de sujet: ouvert

 » Forum MyHandicap
Landesflagge: FR
Compostelle
Auteur du fil
Contributions: 1
Je n'ai jamais connu de nuit tranquille enfant, car vers 2 h du matin nos parents nous réveillaient pour aller aux abris. Je faisais du rachitisme et de l'anorexie. Aujourd'hui je traine depuis des années des angoisses difficiles à vivre dans mon veuvage. Je ne supporte pas les tranquilisants. J'essaie de me relaxer et pourtant je ris et blague facilement. que faire ? Merci
le: 23. 02. 20 [13:55]
Die Website für Menschen mit Behinderung und schwerer Krankheit / Community for disabled people
Landesflagge: FR
Lucas_Bemben
Contributions: 15
Bonjour,

Merci de votre question et de la confiance que vous accordez au forum MyHandicap.
Il n’est jamais simple de se confier ainsi, surtout lorsque la souffrance que l’on ressent est de longue date. Mettre ainsi en mots la situation que vous rencontrez montre tout le courage et la détermination qui sont les vôtres dans l’épreuve que vous traversez.

La réponse à votre question est complexe et demanderait des échanges approfondis avec vous pour pouvoir être étudiée, et ce dans un cadre différent de celui de ce forum.
Cependant, je peux tout de même vous indiquer quelques éléments qui, peut-être pourraient vous être utiles.

La présence d’angoisse, chez l’être humain, est un phénomène dont les causes peuvent être diverses et nombreuses. D’une certaine manière, chaque personne, en tant qu’individu unique, éprouve des ressentis qui ne ressemblent à aucun autre. Néanmoins, certains événements sont connus pour pouvoir agir durablement sur l’esprit et le corps des personnes qui y sont exposées.

Je comprends de votre message que votre enfance a été marquée par la guerre et les conditions de vie anormales qu’elle a pu générer dans votre famille. Ce type d’événement, comportant un stress intense et des ressentis de peur, peuvent en effet influer durablement sur l’existence.
Le fait que vous évoquiez vous-même un possible lien entre votre passé et le trouble qui vous préoccupe me semble montrer que vous avez réfléchi aux déterminants de votre situation actuelle. Cette démarche est tout à votre honneur et montre une nouvelle fois votre volonté dans cette recherche de mieux-être.

Vous demandez précisément si la source de vos angoisses peut remonter aux bombardements des années 40-42.
La réponse ne peut être simplement « oui » ou « non », car les troubles psychologiques n’ont souvent pas de cause unique. Néanmoins, il est en effet tout à fait possible que les événements que vous avez vécus enfant puissent jouer un rôle dans ce que vous ressentez actuellement.
En effet, l’angoisse est quelque chose qui s’inscrit dans le corps. C’est d’ailleurs l’origine même du terme, qui provient du latin « angere » et signifie « oppression » (au sens du ressenti physique d’étouffement).
Ainsi, certains événements auxquels nous avons été confrontés dans le passé peuvent s’inscrire fortement dans notre corps, à des niveaux si profonds qu’ils en sont en grande partie inconscients. Le fait de ne pas être totalement perçus ne les empêche pas d’agir sur nous, parfois de manière très durable.

Ainsi, il est par exemple tout à fait possible que quelqu’un de rieur et de blagueur puisse vivre en parallèle des difficultés à se détendre ou à se relaxer. Si sa disposition d’esprit habituelle est plutôt positive, cela n’empêche pas que des éléments inconscients soient douloureux ou agissants sans qu’il puisse vraiment les identifier clairement ou en comprendre tout à fait la nature.

Cela m’amène à votre seconde question : « que faire ? ».

Dans ce type de situations, il peut être utile de consulter un spécialiste en santé mentale, tel qu’un psychologue ou un médecin psychiatre. Il dispose en effet de méthodes et de techniques pouvant vous aider à faire la lumière sur ce qui se déroule au sein de votre personne. S’il ne peut pas découvrir à votre place les mécanismes qui régissent vos angoisses, il peut en revanche vous guider dans votre exploration de vous-même, si c’est ce que vous désirez effectuer.

Dans le cadre singulier de votre demande, je pense particulièrement à des professionnels formés à une approche spécifique, nommée « thérapie EMDR ».
Cette approche a un double intérêt dans une situation telle que la vôtre : d’une part, elle est conçue dès le départ comme un moyen d’identifier et de traiter des troubles issus d’événements douloureux s’étant déroulés dans le passé (particulièrement les traumatismes). Elle me semble donc correspondre à ce qui pourrait vous aider, dans la mesure où vous identifiez vous-même une des causes possibles dans des situations extrêmes liées à la guerre.
D’autre part, c’est une thérapie non médicamenteuse car basée sur des techniques corporelles et psychologiques. Cela entrerait donc dans le cadre de vos possibilités, qui excluent l’usage de tranquilisants (que vous indiquez ne pas supporter).

Je peux donc vous conseiller de vous rapprocher d’un professionnel pratiquant cette technique, pour évaluer avec lui s’il peut vous aider ou non. S'il ne le peut pas, cela peut être l'occasion de lui demander de vous orienter vers quelqu’un qui le pourra (en tant que spécialiste de l’angoisse d’origine traumatique, il sera sans doute de judicieux conseil dans ce domaine).

Attention, les thérapies EMDR sont de plus en plus « à la mode », ce qui attire beaucoup de professionnels vers leur usage. Certains sont des thérapeutes de valeur, tandis que d’autres relèvent plutôt de l’opportunisme intéressé.
Je vous conseille de faire appel à quelqu’un ayant une solide formation professionnelle et un diplôme EMDR reconnu par des organismes fiables.
Pour la formation, j’aurais tendance à vous conseiller de vous tourner vers un médecin psychiatre ou un psychologue, car leurs titres sont protégés par la loi et dépendants de cursus d'études très contrôlés.
Pour le diplôme EMDR, je vous conseille fortement d’utiliser l’annuaire de la seule association internationalement connue dans ce domaine. C’est le gage de trouver un professionnel réellement formé à cette technique exigeante.
Ne sachant pas dans quel pays vous résidez, je vous indique les sites suisses (http://emdr-schweiz.ch/emdr-francais.html) et français (https://www.emdr-france.org/). Ils disposent tous deux d’une liste de professionnels certifiés.

Dans l'espoir que ces quelques éléments pourront vous aider dans l’épreuve que vous traversez, je vous remercie une nouvelle fois de votre confiance et vous souhaite le meilleur pour la suite.


[Cette intervention à été corrigée 1 fois, en dernier le 25.02.2020 à 22:31.]

Lucas Bemben
Psychologue clinicien, Psychothérapeute
le: 25. 02. 20 [22:24]
Die Website für Menschen mit Behinderung und schwerer Krankheit / Community for disabled people